Yule : la renaissance

Nous y sommes, le solstice d’hiver arrive enfin et avec lui, le retour de la lumière! Vous l’avez compris, l’hiver commence officiellement et avec lui, les grosses chaussettes en pilou, les chocolats chauds gourmands en regardant tomber la neige, les raclettes party, les écharpes de 4km de long, les nez rouges et la vapeur qui s’échappe de nos bouches quand on parle.

L’hiver, c’est pour moi le moment de se poser et de se ressourcer (ironique quand on voit la course aux fêtes de fins d’années qu’on s’impose chaque année). Si nous n’hibernons pas, nous pouvons par contre ralentir et nous caler sur le rythme hivernal dans les limites du raisonnable évidemment. C’est la saison idéale pour s’accorder des moments de bien-être et de prendre soin de nous. Que ce soit dans un bon bain, sous une couverture moelleuse avec un gros bouquin ou encore en dégustant goulument un fromage au four. En hiver, on vise le confort! On se créer un nid douillet, loin du froid et de l’obscurité dans lequel on peut se réfugier si besoin. Beaucoup de gens n’aiment pas l’hiver et je ne les blâme pas, ce que je leur conseille, c’est de ne pas lutter contre lui (il revient chaque année, ça ne sert à rien!) mais de lui trouver des avantages…

Cette année, le solstice aura lieu le 21 décembre à 16h56 (GMT +1) pétantes. Si nous connaissons mieux ce phénomène comme étant « la nuit la plus longue », il marque aussi le rallongement progressif des jours et ce jusqu’au solstice d’été (ouiiiiii! Je décompte les jours depuis le mois de novembre!).

Continuer la lecture de Yule : la renaissance

Recette : Le Wassail

Hey witches! à l’approche de Yule, je souhaitais vous proposer une recette toute indiquée pour célébrer le solstice d’hiver. Il s’agit de la recette du wassail ou en d’autres mots, une boisson composée de cidre chaud et d’épices.

Mais d’où ça vient le wassail? Alors, aujourd’hui c’est une tradition médiévale qui est encore très présente en Angleterre. Elle trouve son origine dans les traditions nordiques de Yule (ou Yuletide, qu’on pourrait traduire comme « la période de Yule » ). Le mot wassail provient par ailleurs d’une formule pour trinquer en ancien norrois : « Was hael » (santé!) à laquelle on répondait « Drinc hael! » . On suppose que la boisson a pris le nom de wassail par association car c’était la boisson avec laquelle on trinquait le plus souvent durant la période de fin d’année. À l’origine, c’est une boisson qui se partageait avec autrui autour d’un toast lors des 12 jours suivant Yule. Depuis, la tradition a bien évolué, tout comme la recette qui était décrite comme une bière chaude aux épices à la fin du 12ème siècle et comme une sorte de punch chaud aux pommes, sucré et épicé durant le 17ème siècle.

Au Moyen-âge, les épices les plus utilisée durant la période hivernale étaient le gingembre, la cannelle, le clou de girofle et le poivre pour leurs propriétés digestives (on mangeait déjà beaucoup à cette période là à l’époque!). Ce sont d’ailleurs les mêmes ingrédients qu’on retrouvait dans la préparation de l’Hypocras, dont je vous partagerai un jour la recette… Pour ma recette, je me suis donc basée sur ces ingrédients et y ai ajouté la noix de muscade, qui était également consommée au moyen-âge.

Continuer la lecture de Recette : Le Wassail