Samhain : la fin et le début

Hey witches! Voici un nouveau rendez-vous spécial sabbat et cette fois-ci, c’est de Samhain que nous allons parler. L’automne étant désormais bien installé, nous entrons dans une époque où la nuit se fait plus longue, le temps plus froid et les soirées sous les plaids sont de plus en plus nombreuses. J’espère que vous avez bien profité d’octobre et ses couleurs, des feuillages qui rougissent et jaunissent au fil des jours, des cueillettes de marrons et des derniers jours d’été indien. C’est une période où se mêlent l’émerveillement des paysages et la nostalgie des beaux jours qui disparaissent peu à peu, on se rend toujours mieux compte du caractère éphémère des choses au mois d’octobre et c’est aussi ça qui fait son charme. Préparons nous donc lentement mais sûrement à accueillir l’hiver et son lot de chansons de Mariah Carey jusqu’au prochain sabbat : Yule, qui marque le solstice d’hiver et le début officiel de la saison. À vos grimoires et vos potions, it’s about to get spooky!

Continuer la lecture de Samhain : la fin et le début

Guides de votre automne : Les runes

Hey, witches! Suite au succès rencontré lors de mon précédent article, je vous reviens avec un tirage de runes spécial pour l’automne! Cette fois-ci, j’ai demandé aux runes quel serait leur conseil « bien-être » pour nous guider durant la période automnale. Evidemment, ce sont des conseils destinés à vous orienter dans la bonne direction, pas de panique donc si vous tombez sur la rune de la rupture (qui est en réalité la rune du changement positif) ou si les runes vous conseillent de vous mettre un pied au derrière (elles sont coquines). Ce que j’ai appris à force de m’intéresser aux runes et à la divination c’est que la meilleure chose à faire, c’est de garder le conseil dans un coin de votre tête et de réfléchir à l’impact que celui-ci a sur vous. Je n’ai pas la prétention de vous prédire l’avenir avec mes tirages, l’intérêt ici étant vraiment de vous aider à faire le point et à trouver le chemin qui vous correspond le mieux.

Pour faire simple, j’ai repris le même fonctionnement que la fois passée en tirant une rune pour chaque signe du zodiaque, n’hésitez donc pas à lire les conseils pour votre signe solaire, lunaire et votre ascendant. Pour celleux qui s’y connaissent un peu mieux en astrologie, je vous laisse un peu jouer avec votre thème astral. Si ce que je vous dis vous parait incompréhensible, lisez tout simplement le conseil relié à votre signe principal.

Si vous ne connaissez pas votre thème astral, rendez-vous sur astrothème pour le découvrir…

Continuer la lecture de Guides de votre automne : Les runes

Mabon: Une journée pour invoquer l’automne

Hey Witches! Cet article est un peu différent car j’ai proposé à l’une de mes amie sorcière une collaboration spéciale en l’honneur de Mabon… L’automne étant sa saison préférée, le choix me paraissait tout indiqué! De plus, je sais qu’elle saura prendre bien soin de vous 😊. Pour celleux qui nous rejoignent et qui se demandent bien ce que peut signifier Mabon, rendez vous ici pour une petite explication. Dans cet article, vous trouverez une multitude de choses pour vous immerger dans une ambiance automnale et accueillir cette belle saison en toute sérénité. Pour ce faire, nous commencerons notre voyage en musique, nous partagerons avec vous nos astuces afin de réaliser le plus beau des autels, des recettes et un rituel!


Well, hello witches! Moi c’est Amanda, je tiens d’abord à remercier Cassy de m’inviter à partager un moment avec vous sur son blog. J’ai super hâte de vous faire découvrir tout ce qu’on vous a concocté! Je vais commencer par une brève présentation pour ensuite entrer dans le vif du sujet.

Je me qualifie comme étant une « Cottage Witch ». Laissez-moi vous expliquer ma représentation de celle-ci. Souvent associée à la « Kitchen Witch » qui pratique la magie dans sa cuisine avec ses recettes, la « Cottage Witch » est plus globale dans sa pratique. Son élément c’est sa maison, son jardin et ses proches. Ce qu’elle aime c’est rendre son intérieur cozy, utiliser sa magie afin de protéger et soigner du mieux qu’elle peut grâce à ses connaissances. Pour moi, c’est un savant mélange entre la « Kitchen Witch » et la « Green Witch ».

Pour en revenir à l’automne, du plus loin que je m’en souvienne, cette saison a toujours eu une place particulière dans mon cœur. C’est ma préférée parce que c’est la plus cozy de toutes à mon sens. J’adore pouvoir ressortir mes pulls, mes plaids, mes bottes,… Les couleurs de la nature qui se changent en couleurs chaudes et réconfortantes me font frissonner!

Puis dans la cuisine aussi c’est merveilleux. Prenons la cannelle par exemple. C’est l’épice que l’on retrouve le plus durant cette période de l’année. En infusion dans mes tisanes, ou encore dans mes recettes de pâtisseries. Essayez l’association pomme-cannelle, vous ne le regretterez pas ! Quoi de mieux que le parfum d’une tarte aux pommes qui sort du four ou celle d’une soupe au potimarron fumante… Les possibilités sont si variées qu’un seul automne ne suffit pas pour toutes les explorer! Bref, je m’emballe mais vous l’aurez compris, l’automne c’est la vie! Je vous invite donc à lire la suite (et à vous rendre en page 2 👀) si mon entrée en matière est parvenue à vous donner l’eau à la bouche…

Êtes-vous prête.s pour le sabbat le plus cozy de l’année? La température s’adouci alors sortons nos plaids tout doux et nos meilleures tisanes épicées! Dans la suite de cet article, je vous propose plusieurs activités pour faire la transition de l’été vers l’automne tout en douceur

Continuer la lecture de Mabon: Une journée pour invoquer l’automne

Lughnasadh : la prospérité

Nous voici au cœur de l’été, la période des vacances et des petits cocktails en terrasse mais également la période qui nous fait songer à la reprise du train-train quotidien. Souvenez-vous de vos années passées à l’école, août étant toujours le dernier mois de liberté avant la reprise. Je ne sais pas pour vous, mais c’est une période durant laquelle je tente de profiter au maximum des beaux jours et de la luminosité. J’adore observer les couchers de soleil tard le soir, organiser des soirées et repas à l’extérieur ou tout simplement aller me poser au soleil pour lire.

Lughnasadh c’est un peu la même idée, c’est un sabbat qui marque à la fois le début des récoltes mais également la transition vers la période sombre. L’été est bien là mais les jours commencent peu à peu à se raccourcir et continueront jusqu’à Yule (le solstice d’hiver), le jour le plus court de l’année. Pas de panique cependant car il nous reste de beaux jours avant l’automne et le prochain sabbat : Mabon. L’idée étant de jouir en pleine conscience de ce qu’on est parvenu à accomplir, de récolter le fruit de notre dur labeur, au sens propre comme figuré sans oublier que l’automne arrive et qu’il faut doucement s’y préparer.

Signification

ça y est, nous sommes arrivés à l’avant dernier sabbat majeur de la roue de l’année. Lughnasadh ou Lammas, est habituellement fêté aux alentours du 1er août dans notre partie de l’hémisphère et est lié à la récolte du blé et à l’idée d’abondance, d’une période faste.

Nous en avions parlé précédemment pour les autres sabbats majeurs, il est souvent question de mettre en place des projets en vue d’un événement particulier. Par exemple, à Imbolc, on fera en sorte de se préparer à la venue du printemps, c’est un moment où on prépare son jardin en vue des futures semailles. Il en va de même pour Beltaine, où on va allumer de grands feu pour accueillir l’été qui arrive à grands pas. Eh bien, c’est exactement la même chose pour Lughnasadh ! Nous nous trouvons dans une période d’entre-deux, encore en été mais déjà en train de préparer la future saison. Pour se faire, on va continuer ce qu’on avait commencé durant les sabbats précédents, qu’il s’agisse de projets personnels, de changements de vie ou plus simplement de jardinage afin de pouvoir tout clôturer avant Mabon (21 septembre) où il sera question de laisser derrière nous ce qui n’a pas fonctionné et d’aller de l’avant.

Les origines de Lughnasadh telles que fêtées dans la Wicca semblent être un mélange entre la fête celtique Lugnásad, dédiée au dieu Lug et la fête de Lammas, célébrée depuis le Moyen-âge en Angleterre. Les deux célébrations ont en commun de célébrer les premières récoltes de l’année mais pour Lammas, il était de coutume de préparer une miche de pain à partir du blé récolté et de l’emmener à l’église en offrande pour la communauté.

Continuer la lecture de Lughnasadh : la prospérité