Recette : Thé glacé revigorant

Hey witches, vous n’êtes sans doute pas sans savoir que je nourri une passion démesurée pour les tisanes, thés et autres potions (vous verriez mon armoire à thés et herbes séchées… je ne sais plus où les mettre!). J’avais eu cette idée d’article au début de l’été, souhaitant la garder pour les moments de fortes chaleurs. Malheureusement, je vis en Belgique et je n’en ai pas vraiment eu l’occasion, mais comme dirait Lagardère dans Le Bossu (c’était le moment « référence osbscure »), si l’été ne vient pas à moi, j’irai à l’été!

Cette fois-ci, je vous propose de découvrir une recette très simple de thé glacé, à décliner pour tous les goûts. Il est vrai qu’on pense souvent aux boissons chaudes lorsqu’on parle du thé et pourtant, il n’y a rien de plus rafraichissant qu’un thé frais ou une eau-tisane détox (si vous faites attention à votre conso de caféine/théine). Je m’amuse souvent à remplir d’énormes jarres avec mes mélanges et inventions, c’est toujours une bonne alternative lorsqu’on invite du monde chez sois et qu’on veut proposer autre chose que de l’eau ou des sodas comme soft. Disons que c’est original et que c’est quand même plus désaltérant qu’une boisson au sucre 😅.

Comme j’envisage le thé glacé dans un contexte plutôt festif, j’ai tendance à favoriser des ingrédients énergisants ou/et qui mettent de bonne humeur. Bien évidemment, le goût a une plus grande importance que dans les recettes que je partage d’habitude.

Les ingrédients qui donnent la patate

Lors de la création de mes tisanes, je tente toujours de trouver un équilibre entre les ingrédients afin d’obtenir les meilleurs résultats. Ici, j’ai aussi pris en compte le facteur « goût » et le facteur visuel, ce qui n’est absolument pas dans mes habitudes. Je trouve néanmoins important de pouvoir mêler l’utile à l’agréable lorsqu’il s’agit de boissons fraiches, j’avoue tout, je suis une victime des énormes jarres à eau… Je les trouve si belles que je me sens presque obligée de me servir lorsque j’en croise une.

Qu’ai-je donc favorisé dans les recettes que je vais partager avec vous? Car oui, il y en aura deux, une d’eau détox et une de tisane glacée. Pour l’eau détox, je voulais avant tout des ingrédients bourrés de vitamines, drainants mais aussi toniques. J’imaginais une boisson fraiche, désaltérante mais qui donnerait également la bougeotte. Pour la tisane, je suis restée dans la même idée mais j’ai plutôt favorisé les ingrédients stimulants, vous l’aurez donc compris, ce ne sont pas des breuvages qui se boivent en soirée (sauf si vous comptez danser toute la nuit 💃). Comme d’habitude, je mettrai en garde les personnes enceintes car qui dit stimulant, signifie un potentiel danger pour la grossesse.

Parlons donc des fruits et légumes, étant donné que nous allons concocter une boisson fraiche, tout est permis, l’infusion douces des fruits et légumes aussi! Pour le visuel, le goût et les effets, j’ai donc opté pour le Citron qui en plus d’être délicieux est bourré de vitamines et de bienfaits (cf. le grog soigne-tout), l’Orange qui nous procure des vitamines C et nous aide à renforcer le système immunitaire et le Concombre, qui en plus d’apporter de la fraicheur et des vitamines, est un excellent drainant. Pourquoi avoir besoin d’un drainant? Pour éviter la rétention d’eau et éliminer les toxines (bah oui), une simple eau au concombre peu être une alliée de taille lors des périodes de chaleur.

Continuer la lecture de Recette : Thé glacé revigorant

Recette : Potion Abracagnagna

Hey witches! Cela faisait moult temps que je ne vous avais pas proposé une recette de « potion ». Je vais donc vous partager la recette qui m’aide à tous les coups lorsque le démon du SPM me transforme en dévoreuse compulsive de chocolat et celle qui me permet de survivre aux dysménorrhées. Que vous soyez menstrué.e.s ou pas, cette recette sera toujours pratique et vous permettra de veiller sur vos proches durant ces périodes difficiles. Je vous propose donc pas une mais deux recettes, l’une à prendre pour combattre et diminuer les symptômes liés au syndrome prémenstruel, que vous pourrez prendre à raison d’une à 2 tasses par jour dans la semaine précédent les règles et l’autre pour lutter contre la dysménorrhée, à prendre au moment des règles et jusqu’à la fin du cycle. 

Comme d’habitude et pour chaque recette que je partage, je vous met en garde et vous encourage à faire vos propres recherches / demander un avis médical, surtout si vous prenez un traitement hormonal. Je teste toutes mes recettes sur moi et j’effectue des recherches pour que les plantes utilisées soient sans danger mais nous n’avons pas les mêmes antécédents médicaux. Il va sans dire que ces recettes sont à proscrire pour les personnes enceintes (bah oui, c’est bête mais je précise quand même 😅).

Continuer la lecture de Recette : Potion Abracagnagna

Rituel de pleine lune

Coucou witches! La lune sera pleine demain (27 février) à 09:18 précises et sera placée sous le signe de la Vierge. Alors pourquoi est-ce que je vous parle de ça et quel est le rapport avec le zodiac? Eh bien, les pleines lunes sont des moment idéaux pour pratiquer la magie car elle nous apporte énergie et puissance. La pleine lune va donc intensifier notre magie, il sera donc important d’apprendre à s’en servir à notre avantage. En ce qui concerne le zodiac, on parle d’une « Pleine lune en vierge » quand la lune se trouve dans le signe de la Vierge. C’est le même fonctionnement que lorsqu’on calcule son thème astral : chaque planète est reliée au signe du zodiac dans lequel elle se trouvait à l’instant de votre naissance.

La pleine lune en Vierge

La prochaine pleine lune favorise l’introspection et nous pousse à nous isoler afin de prendre soin de nous. Fidèle au signe de la Vierge, la période est idéale pour faire le point avec soi-même et en profiter pour faire un ménage intérieur. Notre but est donc de trouver plus de clarté et d’éliminer les choses qui nous gênent et / ou qui nous bloquent. C’est également l’occasion d’organiser votre intérieur et de vous débarrasser du superflu et d’essayer de mettre un peu d’organisation dans le chaos. Attention toutefois à ne pas rechercher la perfection à tout prix et de tenter de tout contrôler car cela pourrait tout simplement mener à la frustration. 

Rituels de pleine lune

Vous l’avez compris, l’accent se met avant tout sur le bien-être personnel et psychologique. La première chose à faire sera donc de prendre soin de soi. Afin d’être en accord avec l’idée de ménage intérieur, vous pourriez par exemple en profiter pour vous purifier le corps et l’esprit avec un bon bain, des soins du corps et du visage, un thé favorisant la paix intérieure et une séance de méditation. Vous pourriez éventuellement lire un bouquin de développement personnel ou de psychologie, dessiner des mandalas ou en colorier. 

J’ai personnellement pris l’habitude de me chouchouter à l’approche de la pleine lune, peu importe le signe dans lequel elle se trouve. Si les massages du visages vous intéressent, n’hésitez pas à vous rendre sur le compte Instagram de Rachel (clic, clic), qui en organise souvent en live les soirs de pleine lune. Pour ce qui est de la purification, je me charge de vous partager deux recettes que j’utilise dans mes moments de cocooning. 

Vous le savez peut-être déjà, mais ma spécialité c’est avant tout les « potions », je partage donc avec vous une recette qui vous sera utile. Elle est apaisante pour le corps mais permettra à l’esprit de rester vif et concentré.

Potion de méditation

Pour 30cl de tisane (un mug)

  • 0,6g de feuilles de ginkgo biloba
  • 0,2g de romarin
  • 0.5g de camomille matriarcaire
  • 0.3g de mélisse
  • 0.4g de ginseng

Recette
Rien de compliqué ici, il vous suffit de peser vos ingrédients avec une balance de précision et de les mettre dans un sachet ou une boule à thé. Ensuite, laissez infuser dans de l’eau très chaude durant 5 à 10 minutes. 

SEL DE BAINS MAGIQUES

Pour varier les plaisirs, je vous partage également une recette de sels de bain relaxants et purifiants. 

Attention, les huiles essentielles utilisées sont déconseillées aux personnes enceintes (et interdite durant le premier trimestre de la grossesse), je conseillerais plutôt de préparer un mélange d’ylang ylang, de lavande officinale, de basilic exotique et de mandarine et de le diffuser dans l’air le temps du bain.

Pour 1 kilo de sels de bain

  • 50g de sel de l’Himalaya
  • 50g de sel d’Epsom
  • 60 gouttes d’Huile Essentielle
    pour cette recette j’ai mélangé :
    – 20 gouttes de basilic exotique ;
    – 20 gouttes de lavande (on peut la remplacer par du Ylang ylang);
    – 10 gouttes de menthe poivrée (ou verveine si vous voulez mettre l’accent sur votre humeur) ;
    – 10 gouttes de mandarine.
  • 5ml d’huile végétale neutre (j’aime particulièrement l’huile de jojoba mais il est possible d’en utiliser d’autres)
  • 15g de fécule de maïs
  • Des brins de plantes ou pétales séchées (au choix)

Recette
Avant toute chose, munissez-vous d’un grand bol (de préférence pas en plastique ou en matière poreuse) et d’une cuillère en métal. j’utilise du métal pour éviter que mes bols et ustensiles soient imbibés d’huile et huile essentielle. L’idéal c’est d’avoir des contenant spéciaux pour les manipulations cosmétiques, histoire de ne pas tout mélanger. 

1) Nettoyez et sécher bien votre matériel 
2) Mettez l’huile végétale neutre et les huiles essentielles dans le fond du bol et mélangez
3) Rajoutez le sel de l’Himalaya et mélangez
4) Ajoutez le sel d’Epson et mélangez
5) Ajoutez le fécule de maïs et mélangez

Bonus : ajoutez des pétales ou plantes séchées, vérifiez bien que tout soit bien sec car la moindres trace d’humidité fera tout pourrir et ce serait dommage. Si vous souhaitez avoir des idées sur ce que vous pourriez rajouter, la liste est longue : des pétales de rose pour favoriser l’amour de soi, des brins de lavande séchés ou de la camomille pour le calme, du romarin pour la purification, des écorces d’oranges pour l’équilibre émotionnel,…

Si vous voulez d’autant plus pimper votre bain, vous pouvez également ajouter des bougies, de l’encens ou faire brûler du Palo Santo ou de la sauge. Quoi qu’il en sois, faites-vous plaisir, c’est le principal.

Recette : la potion digère-tout

Celleux qui me connaissent le savent, je suis une grande chipoteuse et créatrice de « potions » en tout genre. J’ai longuement réfléchis à une recette que je pourrais partager avec le plus grand nombre de personnes et je me suis dit que nous avons tous bien besoin d’une aide magique pour digérer et apaiser nos bidous après les fêtes de fin d’années. 

J’ai fait des recherches sur les plantes que j’ai utilisées afin qu’elles soient utilisables par tous et sans effet secondaires mais restez tout de même vigilant.e.s si vous avez un soucis en particulier, je ne suis pas médecin et je ne connais pas vos antécédents médicaux 😉.

Quoi qu’il arrive, ce n’est pas une tisane à boire tous les jours car le dictame, bien qu’inoffensif s’utilise avec parcimonie. Si vous ne trouvez pas le fameux dictame (qui ne pousse qu’en Crête, il faut le savoir), la tisane s’utilise très bien sans. Pour les personnes menstruées, il peut également être remplacé par des feuilles de framboisier, qui facilitent la régularisation des cycles menstruels et soulage les douleurs et les crampes. Outre les douleurs menstruelles, on peut également remplacer le dictame de Crête par de la mélisse, qui en plus d’aider la digestion, possède des vertus calmantes et antistress. 

Je vous livre donc la « recette » de ma tisane magique qui permet de ne pas rouler sous la table, même après un buffet de sushis à volonté et une triple raclette (si, si). Mon petit pied de nez aux publicités et autres programmes de « remises en forme » qui pullulent chaque année durant le mois de janvier, c’est de vous livrer mon secret pour continuer à manger à outrance sans en subir les conséquences 😜. 

Ingrédients (pour un mug)

Dictame de Crète – 0.6g
Menthe poivrée – 0.5g
Fenouil (graine) – 0.4 g
Mauve (fleur) – 0.5g

Laisser infuser pendant 5min dans de l’eau bouillante. Et voilà, c’est prêt!

Les vertus 

Alors, pourquoi ce mélange en particulier? J’ai fait plusieurs essais car je souffre énormément de maux de ventres et de soucis de digestions de manière générale. J’ai donc cherché une solution plus douce que les médicaments étant donné que l’usage que j’en fais est assez fréquent.

La réputation de la menthe poivrée n’est plus à faire quant à ses propriétés digestives, elle stimule la sécrétion biliaire, est antispasmodique et apaise les coliques, lutte contre les nausées et les aigreurs d’estomac. Je l’utilise également pour son goût frais pour relever un peu par rapport aux autres plantes.

Le fenouil, quant à lui aura une action plus ciblée sur le ballonnement et les gaz intestinaux (fraicheur, quand tu nous tiens), je l’utilise principalement en graines par soucis pratique, il suffit de les broyer légèrement au pilon avant de les infuser.

J’ai découvert le dictame de Crête lors d’une virée interminable en vélo dans les montagnes Crétoise, mais ceci est une toute autre histoire. Au sommet du petit village dans lequel j’avais alors trouvé fortune, de l’ombre et un banc se trouvait une boutique fourre-tout, entre la boutique souvenir et l’herboristerie de village. C’est là que mes yeux se sont posés pour la première fois sur le dictame, qui est en fait une plante de la même famille que l’origan mais qui ne pousse qu’en Crête. C’est un peu compliqué de trouver des renseignement sur cette plante mais elle fait un peu de tout : revigorante, antiseptique, anti rhume, aphrodisiaque, stimulant digestif, lutte contre les crampes douloureuses et antioxydante. C’est devenu un de mes atout principaux lors de la confection de mes « potions » et ça m’a jusqu’ici toujours réussi.

Enfin, j’utilise la fleur de mauve car elle adoucit les tissus enflammés des organes digestifs et favorise le transit. De plus, elle laisse une couleur bleu vif au début de l’infusion qui est du plus bel effet!

Ouvrages consultés 

  • Les tisanes qui soignent de Caroline Gayet
  • Les plantes et leurs noms, Histoires insolites de François Couplan
  • 250 remèdes naturels à faire soi-même de Claudine Luu