Sortilège d’amour… de soi

Aaah l’amour! Peut-être le voyez-vous partout en ce moment grâce aux multiples offres de St Valentin… Je ne sais pas vous mais cette « fête » m’est toujours sortie par tous les trous! (uhuh) Je n’ai jamais compris son intérêt, si ce n’est pousser à la consommation. J’aurais d’ailleurs pu vous concocter une potion d’amour pour l’occasion mais je n’en ferai rien et ce pour plusieurs raisons. La première, c’est que ça n’entre tout simplement pas dans ma pratique. La Saint Valentin c’est avant tout une fête chrétienne dérivée elle-même des Luppercales qui était une fête de purification durant laquelle on pratiquait des sacrifices… Rien à voir avec l’angelot nu qui s’amuse à transpercer les cœurs avec ses flèches et autres mièvreries qu’on pourrait visualiser aujourd’hui. La seconde raison, et la plus importante, c’est que les sorts d’amour dirigés vers une autre personne que soi… bah c’est quand même vachement malsain. Je ne vous ferai pas tout un laïus sur le consentement et le libre arbitre car j’espère que vous êtes assez bienveillant.e.s et déconstruit.e.s pour comprendre par vous-même en quoi cela est problématique.

Par contre, ce n’est pas parce que je tiens un discours véhément sur cette fête que je boude l’amour et les formes de magies qui y sont reliées. On va juste dire que j’y met mon petit twist personnel en me concentrant plutôt sur les relations et l’amour dans son sens le plus universel. J’en viens donc aux faits et à ce que je vais vous proposer dans cet article… Vous le savez peut-être, ma pratique est essentiellement centrée sur le bien-être et lorsqu’on parle d’amour, qu’il soit platonique, amical, familial ou romantique (vous avez compris, peu importe!) ce qui m’apparait comme primordial c’est d’abord d’apprendre à s’aimer soi-même! Vous pouvez souffler et lever les yeux au ciel mais dans le fond, vous savez que c’est parfois la chose la plus difficile à faire.

Je me suis donc creusé les méninges et j’ai plongé dans les bouquins pour vous proposer une aide magique afin d’ouvrir votre cœur, pour prendre confiance en vous et pour vous montrer bienveillants envers vous-même. Car comme dirait le grand maître Ru : « Si tu ne peux pas t’aimer, comment tu penses pouvoir aimer quelqu’un d’autre, bordel?! »*

* If you can’t love yourself, how in the hell are you gonna love somebody else?!

Sortilèges et Rituels

Comme je suis quelqu’un de très généreux (si, si), je vous ai préparé plusieurs choses. La première est un sortilège de manifestation assez simple, afin de se rendre réceptif aux sentiments positifs et être prêt à recevoir un peu de love, on va considérer ça comme les préliminaires magiques. La seconde est une recette de sels de bains d’amour envers soi-même, pour se chouchouter et s’accorder tout ce qu’on mérite : le meilleur! Enfin, je vous donnerai la marche à suivre pour réaliser une pochette de bienveillance à emporter partout avec vous, pour vous aider en toutes circonstances!

Programme spécial "Self Love"
Page 2 : Le Sortilège de Manifestation
Page 3 : Les Sels de Bain d'Amour-propre
Page 4 : Le Pochon de Bienveillance

Comme d’habitude, n’hésitez pas à faire vos propres recherches lorsqu’il s’agit des recettes que je vous propose car je ne connais pas vos antécédant médicaux. La recette des sels de bains ne convient par exemple pas du tout pour une personne enceinte car elle contient des huiles essentielles, restez safe!

DIY – Les fioles magiques

Bonjour, bonjour witches! Je vous reviens en forme avec un tutoriel de fiole magique. Vous connaissiez déjà les potions et les rituels mais connaissiez vous déjà les fioles? Je les vois un peu comme des intentions et sorts en bouteilles et il est possible d’en faire de toutes les sortes! En général, je me concentre sur le bien-être et la confiance en soi, j’ai d’ailleurs déjà partagé la recette de la fiole porte-bonheur que j’avais mise au point l’année dernière. J’ai donc continué à potasser mes tableaux de correspondance afin de faire d’autres fioles plus personnalisées et ciblées sur des besoins en particulier. Je vais donc détailler ici les étapes à réaliser lors de la conception d’une fiole ainsi que quelques astuces glanées au fil du temps.

Choisir sa fiole

La première question que vous allez naturellement vous poser avant de confectionner une fiole sera : dans quel but? Est-elle pour vous, pour quelqu’un d’autre ou encore pour un endroit? Comment souhaitez-vous quelle agisse? Par exemple, il est parfaitement envisageable de faire une fiole dont le but sera de protéger un lieu et ses habitant.e.s ou encore de cibler un problème particulier pour une personne précise. Vous pourriez offrir une fiole à votre petit frère qui commence les études supérieures pour l’aider à se concentrer et lui apporter de la chance dans les études ou encore vous confectionner une fiole de confiance en soi à utiliser dans les moments de doutes. Tout est possible et tout est permis. Réfléchissez donc bien à l’intention que vous aimeriez transmettre via cette fiole car tout le reste en dépendra.

L’étape suivante consiste à choisir le bon récipient, ça parait peut-être superflu de prime abord mais ça peut vraiment changer la façon dont vous l’utiliserez. Lorsque j’ai mis au point les fioles porte-bonheur, qui étaient pensées pour être à la fois efficaces et offertes (donc esthétiques), j’ai choisi des fioles de taille moyenne, la base équivalent plus ou moins à une paume de main pour que les personnes à qui j’allais les offrir puissent les utiliser à des fins décoratives tout en restant personnelles.

Quelques conseils dans le choix de la fiole

– les dimensions : favorisez des petites tailles afin d’économiser les ressources.
– le matériaux : évitez le métal, surtout si vous comptez utiliser des cristaux. Les changements de température ainsi que la nature du métal impacteront trop le contenu. Je me dirige toujours vers le verre car les choix sont nombreux.
la couleur : en magie, chaque couleur possède une signification, c’est pourquoi je me dirige le plus souvent vers des contenants transparents. En plus, on peut voir ce qu’il y a dedans et focaliser son attention sur un ingrédient en particulier.
la forme : pensez pratique, une fiole qui ne tiendrait pas debout deviendrait rapidement encombrante. Le reste, c’est une question de goût.
le bouchon : une des étapes de la confection de la fiole est de la sceller à la cire. Le but étant d’y enfermer une intention ou un sort. Les bouchons en liège sont assez adaptés, évitez par contre les pots qui se clipsent.

Quels critères prendre en compte?

la personne à qui la fiole est destinée : prenez en compte ses goûts et sa sensibilité. Si la personne n’est pas trop branchée ésotérisme elle ne souhaitera peut-être pas se retrouver avec une fiole énorme au milieu de son salon.
l’utilisation : si vous souhaitez emporter la fiole avec vous (entretiens, besoin d’être rassuré.e), favorisez une mini fiole voir une fiole-pendentif. Pensez pratique.
la signification : entre une fiole de guérison, d’amour ou de protection contre un ennemi, il y a tout un monde et certaines fioles se portent mieux lorsqu’elles sont cachées à l’abri des yeux indiscrets…
l’esthétisme : souhaitez-vous en faire un bel objet ou cela n’est il pas important? Il est possible de faire de très jolies choses avec les fioles, ainsi une fiole finement travaillée avec un bouchon en liège n’aura pas le même effet qu’un mini pot à confiture.

Continuer la lecture de DIY – Les fioles magiques

Rituel de pleine lune

Coucou witches! La lune sera pleine demain (27 février) à 09:18 précises et sera placée sous le signe de la Vierge. Alors pourquoi est-ce que je vous parle de ça et quel est le rapport avec le zodiac? Eh bien, les pleines lunes sont des moment idéaux pour pratiquer la magie car elle nous apporte énergie et puissance. La pleine lune va donc intensifier notre magie, il sera donc important d’apprendre à s’en servir à notre avantage. En ce qui concerne le zodiac, on parle d’une « Pleine lune en vierge » quand la lune se trouve dans le signe de la Vierge. C’est le même fonctionnement que lorsqu’on calcule son thème astral : chaque planète est reliée au signe du zodiac dans lequel elle se trouvait à l’instant de votre naissance.

La pleine lune en Vierge

La prochaine pleine lune favorise l’introspection et nous pousse à nous isoler afin de prendre soin de nous. Fidèle au signe de la Vierge, la période est idéale pour faire le point avec soi-même et en profiter pour faire un ménage intérieur. Notre but est donc de trouver plus de clarté et d’éliminer les choses qui nous gênent et / ou qui nous bloquent. C’est également l’occasion d’organiser votre intérieur et de vous débarrasser du superflu et d’essayer de mettre un peu d’organisation dans le chaos. Attention toutefois à ne pas rechercher la perfection à tout prix et de tenter de tout contrôler car cela pourrait tout simplement mener à la frustration. 

Rituels de pleine lune

Vous l’avez compris, l’accent se met avant tout sur le bien-être personnel et psychologique. La première chose à faire sera donc de prendre soin de soi. Afin d’être en accord avec l’idée de ménage intérieur, vous pourriez par exemple en profiter pour vous purifier le corps et l’esprit avec un bon bain, des soins du corps et du visage, un thé favorisant la paix intérieure et une séance de méditation. Vous pourriez éventuellement lire un bouquin de développement personnel ou de psychologie, dessiner des mandalas ou en colorier. 

J’ai personnellement pris l’habitude de me chouchouter à l’approche de la pleine lune, peu importe le signe dans lequel elle se trouve. Si les massages du visages vous intéressent, n’hésitez pas à vous rendre sur le compte Instagram de Rachel (clic, clic), qui en organise souvent en live les soirs de pleine lune. Pour ce qui est de la purification, je me charge de vous partager deux recettes que j’utilise dans mes moments de cocooning. 

Vous le savez peut-être déjà, mais ma spécialité c’est avant tout les « potions », je partage donc avec vous une recette qui vous sera utile. Elle est apaisante pour le corps mais permettra à l’esprit de rester vif et concentré.

Potion de méditation

Pour 30cl de tisane (un mug)

  • 0,6g de feuilles de ginkgo biloba
  • 0,2g de romarin
  • 0.5g de camomille matriarcaire
  • 0.3g de mélisse
  • 0.4g de ginseng

Recette
Rien de compliqué ici, il vous suffit de peser vos ingrédients avec une balance de précision et de les mettre dans un sachet ou une boule à thé. Ensuite, laissez infuser dans de l’eau très chaude durant 5 à 10 minutes. 

SEL DE BAINS MAGIQUES

Pour varier les plaisirs, je vous partage également une recette de sels de bain relaxants et purifiants. 

Attention, les huiles essentielles utilisées sont déconseillées aux personnes enceintes (et interdite durant le premier trimestre de la grossesse), je conseillerais plutôt de préparer un mélange d’ylang ylang, de lavande officinale, de basilic exotique et de mandarine et de le diffuser dans l’air le temps du bain.

Pour 100g de sels de bain

  • 50g de sel de l’Himalaya
  • 50g de sel d’Epsom
  • 60 gouttes d’Huile Essentielle
    pour cette recette j’ai mélangé :
    – 20 gouttes de basilic exotique ;
    – 20 gouttes de lavande (on peut la remplacer par du Ylang ylang);
    – 10 gouttes de menthe poivrée (ou verveine si vous voulez mettre l’accent sur votre humeur) ;
    – 10 gouttes de mandarine.
  • 5ml d’huile végétale neutre (j’aime particulièrement l’huile de jojoba mais il est possible d’en utiliser d’autres)
  • 15g de fécule de maïs
  • Des brins de plantes ou pétales séchées (au choix)

Recette
Avant toute chose, munissez-vous d’un grand bol (de préférence pas en plastique ou en matière poreuse) et d’une cuillère en métal. j’utilise du métal pour éviter que mes bols et ustensiles soient imbibés d’huile et huile essentielle. L’idéal c’est d’avoir des contenant spéciaux pour les manipulations cosmétiques, histoire de ne pas tout mélanger. 

1) Nettoyez et sécher bien votre matériel 
2) Mettez l’huile végétale neutre et les huiles essentielles dans le fond du bol et mélangez
3) Rajoutez le sel de l’Himalaya et mélangez
4) Ajoutez le sel d’Epson et mélangez
5) Ajoutez le fécule de maïs et mélangez

Bonus : ajoutez des pétales ou plantes séchées, vérifiez bien que tout soit bien sec car la moindres trace d’humidité fera tout pourrir et ce serait dommage. Si vous souhaitez avoir des idées sur ce que vous pourriez rajouter, la liste est longue : des pétales de rose pour favoriser l’amour de soi, des brins de lavande séchés ou de la camomille pour le calme, du romarin pour la purification, des écorces d’oranges pour l’équilibre émotionnel,…

Si vous voulez d’autant plus pimper votre bain, vous pouvez également ajouter des bougies, de l’encens ou faire brûler du Palo Santo ou de la sauge. Quoi qu’il en sois, faites-vous plaisir, c’est le principal.

Fiole porte-bonheur

Maintenant que Yule est bel et bien passé, j’en profite pour partager une nouvelle expérience que j’ai testée. Je souhaitais offrir des cadeaux faits maisons et personnalisés à mes copines sorcières et j’ai eu l’idée de me lancer dans la confection de fioles porte-bonheur.

Etant donné que cette période de l’année est assez compliquée moralement pour moi à cause du manque de luminosité et de l’ambiance folle autour des fêtes de fin d’années, j’ai un peu réfléchi à ce que je pourrais faire pour rendre tout ça un peu plus vivable. En plus, cette année on ajoute à tout ça, les bulles sociales, distanciations et autres contraintes covidiennes, on a donc bien besoin d’un peu de magie de notre côté afin de tenir le coup!

J’avais déjà vu plusieurs mini fioles magiques ou « spell jars », certaines destinée à apporter le succès financier, d’autres qui attiraient l’amour etc et j’ai donc décidé de faire une fiole pour apporter la bonne humeur, combattre la déprime, apporter de la confiance et apprendre à mieux s’accepter. Tout un programme, donc! J’y ai glissé une petite intention personnelle pour chaque personne à qui je l’ai offerte en fonction de leurs parcours et de leurs vies respectives. 

Matériel et propriétés magiques

Tous les ingrédients que j’ai utilisés ont été séchés avant d’être mis dans la fiole, ça évite d’avoir de la pourriture par la suite. Vous pouvez donc très bien utiliser des ingrédients frais mais attendez bien que toute humidité ait disparu avant de commencer. 

  • Une fiole en verre transparent.
  • Papier d’Arménie ou autre papier précieux pour vous, pour y écrire vos intentions.
  • Menthe poivrée pour purifier les mauvaises ondes autour de nous et s’en débarrasser.
  • Romarin qui permet la guérison, combat la dépression et développe l’amour de soi.
  • Rondelles d’orange pour la bonne humeur.
  • Pétales de roses pour l’amour de soi.
  • Gros sel de mer / d’Himalaya pour chasser le négatif et purifier (un lieu, soi-même,…)
  • Lavande pour combattre l’anxiété et apaiser les craintes.
  • Camomille pour combattre le stress.
  • Huile essentielle de géranium pour son côté tonique
  • Huile essentielle de romarin (cf. le romarin)
  • Cire / bougie à faire fondre pour sceller la fiole
  • Sauge / Encens ou Palo Santo pour purifier la fiole par fumigation et méditer

Marche à suivre

Pour ce qui est de la confection de la fiole, c’est à la fois très simple et fastidieux car il faut beaucoup de concentration pour placer correctement ses intentions.

La première chose à faire, c’est donc de se mettre en condition et de se concentrer sur ce qu’on veut que la fiole nous apporte (à nous ou quelqu’un d’autre). Il faudra bien garder ça en tête tout au long du processus afin qu’elle se charge de cette énergie. Pour chaque ingrédient qu’on déposera dans la fiole, on se concentrera sur la vertu qu’elle va apporter au tout. 

  1. Purifier la fiole à la sauge / palo santo ou encens
  2. Placer son intention par écrit sur le papier d’Arménie et le rouler comme un parchemin
  3. Déposer une couche de sel 
  4. Mettre 2 gouttes de chaque huile essentielle
  5. Glisser le parchemin sur un bord de la fiole (ou cachez le si vous le préférez)
  6. Déposer les pétales de rose
  7. Déposer des morceaux d’orange
  8. Ajouter la menthe
  9. Ajouter la lavande
  10. Ajouter la camomille
  11. Ajouter le romarin
  12. Refermer la fiole et la sceller à la cire

Si vous le souhaitez, vous pouvez graver un sigil ou un symbole dans la cire pour ajouter une intention ou une autre propriété. Ici je ne l’ai pas fait car les fioles ne m’étaient pas destinées et que je juge que les sigil sont trop personnels et pourraient agir différemment pour quelqu’un d’autre que soi. Mais si vous vous sentez en confiance, faites ce qui vous parait le plus juste.