La lune bleue de Samhain

En ce jour de Samhain, la sorcière en moi se révèle 🌙✨. Vous pouvez d’ailleurs voir ma magnifique citrouille sur la photo d’à côté. Elle trône actuellement dans le salon et nous en sommes aussi fiers que si c’était notre enfant mais ce que vous ne voyez pas, ce sont toutes les préparations que je fais en vue de ce Sabbat que j’aime tant.

Si vous aimez les ambiances spooky, sortez vos plus belles bougies, vos cercles de sel et la sauge et profitez-en pour faire un petit coucou aux esprits qui rôderaient dans les parages.

Samhain, un nouvel an sorcier

Samhain, qu’on connait un peu mieux sous le nom de Halloween, est une célébration marquant la fin d’un cycle mais aussi son renouveau, un peu comme un Nouvel An magique. Les jours raccourcissent et nous entrons doucement dans la saison « sombre ». La période de la récolte est terminée et il est temps de mettre nos plantes et potagers au repos. C’est un moment propice pour faire le point sur l’année qui vient de s’écouler et de se débarrasser des énergies et expériences négatives et de repartir du bon pied.

C’est également une période durant laquelle la parois séparant les mondes se fait plus fine. On en profite donc pour pratiquer son moyen divinatoire de prédilection mais également pour honorer les morts et le cycle de la vie. 

Once in a blue moon

Cette année, Samhain est accompagné d’une pleine lune en Taureau 🌕. Si vous êtes familiers avec l’expression anglaise « once in a blue moon », qui se traduit un peu par « une fois tous les 36 du mois », vous comprendrez bien vite que cette fameuse lune bleue est un phénomène qui ne se produit pas souvent. Mais du coup, qu’est-ce qu’une lune bleue? C’est tout simplement ainsi qu’on appelle la deuxième pleine lune d’un mois (oui normalement, il n’y a qu’une pleine lune par mois). 

Cette pleine lune, qui tombe pile le jour de Samhain, nous permet de nous recentrer sur des valeurs plus traditionnelles et l’authenticité. Elle nous donne l’impulsion nécessaire pour faire avancer nos projets et de concrétiser des ambitions depuis trop longtemps repoussées. C’est le moment idéal pour se lancer sans crainte et de saisir le moment présent. Samhain est donc le moment parfait pour lancer de nouvelles résolutions tandis que la lune favorisera leur concrétisation, un excellent duo!

Mabon : l’équilibre

Ça y est, l’automne arrive! Et du côté des sorcières, on en profite pour célébrer un sabbat mineur : Mabon. L’équinoxe d’automne aura lieu précisément le 22 septembre à 15h30 mais il est possible de célébrer Mabon entre le 21 et le 29 septembre. 

Signification

Mabon, c’est un peu l’équivalent d’un Thanksgiving de sorcières (sans le background historique macabre et le génocide des amérindiens) dans le sens où c’est un moment propice pour exprimer de la gratitude. Dans un premier temps, envers la nature, qui nous a donné ses fruits durant les mois d’été mais également envers les autres. C’est une fête qui marque la fin des récoltes et l’équilibre entre les saisons. Elle est en effet à mi chemin entre Lugnasad et Samhain tandis que l’équinoxe marque l’équilibre entre la durée du jour et de la nuit. Mabon marque ainsi une saison de transition : les nuit s’allongent doucement, les températures baissent mais restent douces et on se prépare tout doucement à accueillir l’obscurité. C’est le moment idéal pour profiter de l’instant présent et de l’harmonie ambiante et de se recharger en prévision des périodes où les ressources manqueront. 

Rituels

Que faire pour célébrer Mabon? Il y a énormément de possibilités qui s’offrent à nous, à commencer par une promenade en forêt, pour profiter de la nature et des températures encore clémentes. C’est également une bonne façon de se ressourcer et de se reconnecter avec les éléments. On peut également en profiter pour organiser une cueillette d’automne : glands, marrons, chardon-marie, faines et bogues de hêtre, thym, pommes,… 

Qui dit cueillette, dit cuisine. Bah oui, on ne va pas juste cueillir des fruits pour les regarder. Une des tradition pour Mabon est justement de faire des recettes à base de pommes : tartes, compotes, cidre,… tout ce qui peut vous faire plaisir! On peut également pousser un peu plus loin en invitant ses proches autour d’un gros repas, pour célébrer l’abondance et la chance qu’on a de pouvoir en profiter. Vous pouvez également décider de partager avec les autres au sens plus large en faisant des dons pour les moins fortunés, Mabon véhicule également l’idée de partage en lien direct avec la recherche de l’équilibre. 

Afin de rester en harmonie avec les saisons, on peut en profiter pour se reposer et s’entourer d’un cocon douillet. C’est la saison du cosy par excellence, c’est donc le moment de ralentir un peu et de réfléchir. Un petit rituel facile à réaliser est un sort d’intention. Pour le faire, il suffit d’inscrire une chose dont on voudrait se débarrasser (pensées parasites, mauvaise habitude, quelque chose qui nous retient) et une chose qu’on souhaite réaliser ou obtenir sur un papier d’Arménie. On se concentre sur ce qu’on veut laisser partir et sur ce qu’on souhaite obtenir et lorsqu’on est prêt, on plie le papier en accordéon et on le brûle. 

Si vous aimez décorer votre intérieur, Mabon est parfaite pour l’occasion! Vous pouvez installer une petit autel avec des courges et fruits de saisons, de plantes récoltées en forêt, de bougies aux couleurs de l’automne, fleurs, feuilles et morceaux de bois. Tout ce qui est en lien avec l’abondance des récoltes et l’automne seront en accord avec Mabon.

Enfin, pour accueillir les longues nuits, on peut tout simplement observer les étoiles et apprendre à trouver la beauté dans l’obscurité. Se faisant, nous serons plus sereins lorsque les jours seront plus courts. 

Si vous décidez de célébrer Mabon (ou tout autre sabbat), soyez audacieux et créatifs. Gardez en tête ce que le sabbat représente et adaptez le comme bon vous semble, le plus important c’est d’en tirer du positif.