Litha : l’apogée de la lumière

Ça y est, l’été est là et avec lui le soleil, la chaleur et les gens en flip flop. Cette année, le solstice d’été aura lieu le 21 juin à 5h31, à vos réveils et à vos têtes dans le pet pour observer le lever de soleil de la journée la plus longue de l’année! Je ne vais pas mentir, l’été n’est vraiment pas ma saison préférée, je suis au final une fille assez modérée car les saisons qui me font réellement vibrer sont le printemps, que je chéri de tout mon cœur et l’automne et ses reflets magiques.

Mais l’été a ses bons côtés, il est souvent synonyme de vacances et de détente, de cocktails en terrasse, de barbotage en piscine et de barbecue entre amis. L’été c’est la saison des glaces à l’eau, des pastèques, des thés glacés, des salades de fruits et des tomates mozzarella (comment ça, je ne pense qu’avec mon ventre?). La chaleur, parfois extrême nous fait apprécier les moments de grisaille et les activités en extérieur sont désormais la norme. Pour les citadins, c’est en général un moment idéal pour ralentir car la routine se brise un peu, les enfants ne vont plus à l’école et de nombreuses personnes quittent la ville durant leurs vacances. On se retrouve donc avec une ville moins bondée et ça, ça fait vraiment du bien!

Continuer la lecture de Litha : l’apogée de la lumière

Bains de forêt : se ressourcer avec la nature

Coucou witches! Aujourd’hui, je souhaitais vous parler des « bains de forêt », si vous n’en avez encore jamais entendu parler il s’agit simplement de promenades prises en pleine conscience au milieu de la nature. Il existe quelques ouvrages qui en parlent, notamment : Shinrin Yoku – L’art et la science du bain de forêt – Comment la forêt nous soigne du Dr Qing Li, qui va brosser en long et en large les bienfaits des bains de forêt à l’aide d’études et preuves scientifiques mais qui explique également la tradition des bains de forêt à la japonaise, appelés shinrin-yoku

Vous vous doutez bien qu’en tant que Green Witch qui se respecte, je suis complètement amoureuse de la forêt et chaque passage au milieu des arbres me ressource, m’apaise et me donne de l’énergie. J’ai la chance d’avoir une forêt à quelques pas de chez moi, que je commence à bien connaître car j’y fais pas mal de randonnées mais je n’ai essayé le shinrin-yoku qu’il y a peu de temps. D’un tempérament plutôt impatient, j’ai beaucoup de mal à prendre du temps et à ralentir, c’est pourquoi l’exercice me paraissait si adéquat. Fidèle à moi-même, je me suis donc renseignée sur le sujet et j’ai plongé la tête la première dans les livres. 

De prime abord, ces bains de forêts, vantés par quelques witch et naturopathes m’apparaissaient comme relativement intenses et ce n’était pas quelque chose que je souhaitais partager avec des inconnus. J’avais également cette sensation que certains de ces bains de forêt organisés participaient avant tout d’un effet de mode, faites donc bien attention aux personnes que vous choisissez comme guides. La pratique du shinrin-yoku peut à mon sens être pratiquée sans l’aide de personne mais je comprends que certain.e.s ressentent le besoin d’être guidés et encadrés. Si vous faites partie de ces personnes et que vous habitez à Bruxelles, je vous invite à aller voir le site de terre et conscience, qui propose des ateliers au fil des saisons. Du reste, je vous propose de découvrir les bases du shinrin-yoku, vous en expliquer les bienfaits et diverses façons de le pratiquer. 

Continuer la lecture de Bains de forêt : se ressourcer avec la nature

Recette : Potion Abracagnagna

Hey witches! Cela faisait moult temps que je ne vous avais pas proposé une recette de « potion ». Je vais donc vous partager la recette qui m’aide à tous les coups lorsque le démon du SPM me transforme en dévoreuse compulsive de chocolat et celle qui me permet de survivre aux dysménorrhées. Que vous soyez menstrué.e.s ou pas, cette recette sera toujours pratique et vous permettra de veiller sur vos proches durant ces périodes difficiles. Je vous propose donc pas une mais deux recettes, l’une à prendre pour combattre et diminuer les symptômes liés au syndrome prémenstruel, que vous pourrez prendre à raison d’une à 2 tasses par jour dans la semaine précédent les règles et l’autre pour lutter contre la dysménorrhée, à prendre au moment des règles et jusqu’à la fin du cycle. 

Comme d’habitude et pour chaque recette que je partage, je vous met en garde et vous encourage à faire vos propres recherches / demander un avis médical, surtout si vous prenez un traitement hormonal. Je teste toutes mes recettes sur moi et j’effectue des recherches pour que les plantes utilisées soient sans danger mais nous n’avons pas les mêmes antécédents médicaux. Il va sans dire que ces recettes sont à proscrire pour les personnes enceintes (bah oui, c’est bête mais je précise quand même 😅).

Continuer la lecture de Recette : Potion Abracagnagna

Beltaine : La fête du feu

Ça y est, le mois de mai est arrivé! Et avec lui, la promesse du beau temps et de l’été qui arrive. Nous sommes désormais au cœur du printemps, les fleurs poussent, les animaux pointent le bout de leur nez et partent à la recherche d’un.e partenaire et le soleil se fait de plus en plus présent. On dit souvent qu’ « en mai, fait ce qu’il te plait » et Beltaine est une façon de plus d’affirmer ce dicton populaire. Je ne sais pas pour vous, mais c’est vraiment mon moment préféré pour aller me perdre dans les bois et observer la nature et les animaux. C’est aussi la saison des terrasses (rendez-vous le 8 mai, mes witch belges!), des soirées à refaire le monde entre ami.e.s et des premières sorties à l’extérieur sans nos gros pulls et manteaux, le bonheur quoi!

Signification

Beltaine (ou Beltane) se célèbre soit la veille soit le jour du premier mai. Tout comme Samhain, c’est un moment où le voile entre le monde réel et le monde invisible se fait plus fin, c’est par conséquent l’occasion parfaite pour honorer des créatures telles que les gnomes et autres fées. Beltaine est l’un des sabbat majeur de la Wicca mais également une fête Celtique très connue encore célébrée aujourd’hui. Lors de la christianisation des populations durant le Moyen-âge, les célébrations de Beltaine étaient interdites mais vous vous doutez bien que personne ne s’en souciait. Ces célébrations clandestines, ayant lieu la veille du premier mai ont par conséquent été renommées en « nuit des sorcières » ou « nuit de Walpurgis » par l’église.

Continuer la lecture de Beltaine : La fête du feu