Mabon: Une journée pour invoquer l’automne

Hey Witches! Cet article est un peu différent car j’ai proposé à l’une de mes amie sorcière une collaboration spéciale en l’honneur de Mabon… L’automne étant sa saison préférée, le choix me paraissait tout indiqué! De plus, je sais qu’elle saura prendre bien soin de vous 😊. Pour celleux qui nous rejoignent et qui se demandent bien ce que peut signifier Mabon, rendez vous ici pour une petite explication. Dans cet article, vous trouverez une multitude de choses pour vous immerger dans une ambiance automnale et accueillir cette belle saison en toute sérénité. Pour ce faire, nous commencerons notre voyage en musique, nous partagerons avec vous nos astuces afin de réaliser le plus beau des autels, des recettes et un rituel!


Well, hello witches! Moi c’est Amanda, je tiens d’abord à remercier Cassy de m’inviter à partager un moment avec vous sur son blog. J’ai super hâte de vous faire découvrir tout ce qu’on vous a concocté! Je vais commencer par une brève présentation pour ensuite entrer dans le vif du sujet.

Je me qualifie comme étant une « Cottage Witch ». Laissez-moi vous expliquer ma représentation de celle-ci. Souvent associée à la « Kitchen Witch » qui pratique la magie dans sa cuisine avec ses recettes, la « Cottage Witch » est plus globale dans sa pratique. Son élément c’est sa maison, son jardin et ses proches. Ce qu’elle aime c’est rendre son intérieur cozy, utiliser sa magie afin de protéger et soigner du mieux qu’elle peut grâce à ses connaissances. Pour moi, c’est un savant mélange entre la « Kitchen Witch » et la « Green Witch ».

Pour en revenir à l’automne, du plus loin que je m’en souvienne, cette saison a toujours eu une place particulière dans mon cœur. C’est ma préférée parce que c’est la plus cozy de toutes à mon sens. J’adore pouvoir ressortir mes pulls, mes plaids, mes bottes,… Les couleurs de la nature qui se changent en couleurs chaudes et réconfortantes me font frissonner!

Puis dans la cuisine aussi c’est merveilleux. Prenons la cannelle par exemple. C’est l’épice que l’on retrouve le plus durant cette période de l’année. En infusion dans mes tisanes, ou encore dans mes recettes de pâtisseries. Essayez l’association pomme-cannelle, vous ne le regretterez pas ! Quoi de mieux que le parfum d’une tarte aux pommes qui sort du four ou celle d’une soupe au potimarron fumante… Les possibilités sont si variées qu’un seul automne ne suffit pas pour toutes les explorer! Bref, je m’emballe mais vous l’aurez compris, l’automne c’est la vie! Je vous invite donc à lire la suite (et à vous rendre en page 2 👀) si mon entrée en matière est parvenue à vous donner l’eau à la bouche…

Êtes-vous prête.s pour le sabbat le plus cozy de l’année? La température s’adouci alors sortons nos plaids tout doux et nos meilleures tisanes épicées! Dans la suite de cet article, je vous propose plusieurs activités pour faire la transition de l’été vers l’automne tout en douceur

Se mettre dans l’ambiance

Rien de tel que de la musique pour orchestrer cette journée particulière, vous pouvez choisir une playlist déjà établie ou la créer vous-même sur vos plateformes favorites. Le but est de vous sentir comme dans un cocon, choisissez des rythmes doux, des chansons guitare et voix, pourquoi pas des repfrises acoustiques de vos morceaux favoris? J’aime beaucoup les sons de natures, de forêts, d’oiseaux, ça me permet de me retrouver en balade dans la nature sauf que je suis dans mon salon! Cela étant dit, si votre cocon à vous c’est Rammstein, allez-y, comme on dit : « Do you, honey! ». Ne vous inquiétez pas, j’ai pensé à vous, je vous ai concocté ma playlist préférée pour l’automne!

Playlist de Mabon

Décorer son autel

Après avoir lancé votre playlist préférée, pourquoi ne pas modifier ou créer votre autel ? Qu’est ce qu’un autel me direz-vous? C’est une plate-forme où vous allez poser certains objets en fonction des saisons, des éléments ou de certains rituels.

Vous pourrez y placer vos cristaux, bougies, grimoires et décorations naturelles ou non. Votre autel est votre petit havre de paix donc vous y mettez ce qui vous fait plaisir. Selon moi il n’y a pas de liste exhaustive. Le plus important c’est que celui-ci vous plaise! Vous pouvez vous y ressourcer, méditer, pratiquer vos sortilèges de protection ou poser vos intentions par exemple. Le but est que l’autel soit pratique et fonctionnel (et s’il peut être esthétique en plus, c’est que du bonus).

Je vais donc vous expliquer comment je m’y prend pour modifier mon autel afin qu’il soit en harmonie avec Mabon. Cela pourra, je l’espère, vous donner des idées et de l’inspiration pour peut-être créer un autel à votre manière. Comme je l’ai énoncé plus haut, il n’y a pas de règles fixes.

Les quatre éléments de décoration indispensables

Mon autel se trouve dans mon salon, au dessus de ma cheminée. La première chose que j’y ai posé est une bougie rouge mais vous pouvez aussi choisir d’autres couleurs. Pour être en accord avec le sabbat de cette saison, choisissez plutôt des couleurs chaudes qui représentent bien l’automne comme le doré, le orange ou encore le violet. Vous pouvez également choisir la couleur de votre bougie en fonction du rituel que vous allez réaliser, chaque couleur étant chargée d’un symbolisme particulier. Pour un rituel de protection, c’est par exemple le blanc qu’on favorisera car il est symbole de pureté.

La seconde chose a avoir pris place sur mon autel sont les cristaux comme la tourmaline noire et le quartz fumé qui sont des pierres de protection et d’ancrage. Elles permettent notamment d’éloigner les mauvaises énergies. La troisième chose dont mon autel ne peut se passer sont des éléments de décorations qui rappellent la nature : une guirlande d’oranges séchées, des mini-citrouilles, des feuilles mortes, des marrons, des pommes de pins ou encore des champignons… Bref tout ce qui rappelle l’automne ou la forêt! Enfin, j’y dispose mes accessoires magiques : mon papier d’Arménie, mes bâtons d’encens et mon Palo-Santo, qui seront utiles lors des rituels.

Et voilà! Mon autel est prêt pour la saison! Maintenant que l’ambiance est au rendez-vous, passons au moment gourmand de l’article (en page 2!) où Cassy vous propose des recettes réconfortantes avec une pointe de magie!

Fiole porte-bonheur

Maintenant que Yule est bel et bien passé, j’en profite pour partager une nouvelle expérience que j’ai testée. Je souhaitais offrir des cadeaux faits maisons et personnalisés à mes copines sorcières et j’ai eu l’idée de me lancer dans la confection de fioles porte-bonheur.

Etant donné que cette période de l’année est assez compliquée moralement pour moi à cause du manque de luminosité et de l’ambiance folle autour des fêtes de fin d’années, j’ai un peu réfléchi à ce que je pourrais faire pour rendre tout ça un peu plus vivable. En plus, cette année on ajoute à tout ça, les bulles sociales, distanciations et autres contraintes covidiennes, on a donc bien besoin d’un peu de magie de notre côté afin de tenir le coup!

J’avais déjà vu plusieurs mini fioles magiques ou « spell jars », certaines destinée à apporter le succès financier, d’autres qui attiraient l’amour etc et j’ai donc décidé de faire une fiole pour apporter la bonne humeur, combattre la déprime, apporter de la confiance et apprendre à mieux s’accepter. Tout un programme, donc! J’y ai glissé une petite intention personnelle pour chaque personne à qui je l’ai offerte en fonction de leurs parcours et de leurs vies respectives. 

Matériel et propriétés magiques

Tous les ingrédients que j’ai utilisés ont été séchés avant d’être mis dans la fiole, ça évite d’avoir de la pourriture par la suite. Vous pouvez donc très bien utiliser des ingrédients frais mais attendez bien que toute humidité ait disparu avant de commencer. 

  • Une fiole en verre transparent.
  • Papier d’Arménie ou autre papier précieux pour vous, pour y écrire vos intentions.
  • Menthe poivrée pour purifier les mauvaises ondes autour de nous et s’en débarrasser.
  • Romarin qui permet la guérison, combat la dépression et développe l’amour de soi.
  • Rondelles d’orange pour la bonne humeur.
  • Pétales de roses pour l’amour de soi.
  • Gros sel de mer / d’Himalaya pour chasser le négatif et purifier (un lieu, soi-même,…)
  • Lavande pour combattre l’anxiété et apaiser les craintes.
  • Camomille pour combattre le stress.
  • Huile essentielle de géranium pour son côté tonique
  • Huile essentielle de romarin (cf. le romarin)
  • Cire / bougie à faire fondre pour sceller la fiole
  • Sauge / Encens ou Palo Santo pour purifier la fiole par fumigation et méditer

Marche à suivre

Pour ce qui est de la confection de la fiole, c’est à la fois très simple et fastidieux car il faut beaucoup de concentration pour placer correctement ses intentions.

La première chose à faire, c’est donc de se mettre en condition et de se concentrer sur ce qu’on veut que la fiole nous apporte (à nous ou quelqu’un d’autre). Il faudra bien garder ça en tête tout au long du processus afin qu’elle se charge de cette énergie. Pour chaque ingrédient qu’on déposera dans la fiole, on se concentrera sur la vertu qu’elle va apporter au tout. 

  1. Purifier la fiole à la sauge / palo santo ou encens
  2. Placer son intention par écrit sur le papier d’Arménie et le rouler comme un parchemin
  3. Déposer une couche de sel 
  4. Mettre 2 gouttes de chaque huile essentielle
  5. Glisser le parchemin sur un bord de la fiole (ou cachez le si vous le préférez)
  6. Déposer les pétales de rose
  7. Déposer des morceaux d’orange
  8. Ajouter la menthe
  9. Ajouter la lavande
  10. Ajouter la camomille
  11. Ajouter le romarin
  12. Refermer la fiole et la sceller à la cire

Si vous le souhaitez, vous pouvez graver un sigil ou un symbole dans la cire pour ajouter une intention ou une autre propriété. Ici je ne l’ai pas fait car les fioles ne m’étaient pas destinées et que je juge que les sigil sont trop personnels et pourraient agir différemment pour quelqu’un d’autre que soi. Mais si vous vous sentez en confiance, faites ce qui vous parait le plus juste.