Ostara : la fertilité

Nous voici arrivés à l’un de mes sabbats préférés! Sans surprises, je suis un enfant du printemps  (et une green witch, ne l’oublions pas) et c’est une période qui m’émerveille chaque année. Rien ne me réjouis plus que d’entendre les oiseaux chanter, de me réveiller dans la clarté du soleil levant et de voir le paysage doucement redevenir vert. C’est la période où je m’éveille et m’épanouis le plus. J’en garde une vision très naïve voire innocente mais je l’assume pleinement!

Signification d’Ostara

Ostara se célèbre durant l’équinoxe de printemps (qui tombe le 20 mars cette année). On y célèbre l’arrivée du printemps et elle symbolise la renaissance au sens large. La nature s’éveille, les arbres bourgeonnent, les animaux partent en quête d’un partenaire et les jours et les nuits sont à nouveau en parfait équilibre. C’est le moment de laisser l’hiver derrière nous et d’accueillir la lumière et les températures plus tempérées. Tout comme Mabon, c’est un sabbat de transition mais au lieu de préparer les longs mois d’hiver et de ralentir, on va au contraire s’activer ! On va enfin pouvoir sortir de notre torpeur hivernale pour laisser place à l’énergie et aux nouvelles impulsions. C’est une fête liée à la fertilité et à l’abondance, les jours seront de plus en plus long et c’est le moment idéal pour honorer la nature et l’aider dans sa renaissance. 

Pour la petite histoire le nom Ostara serait un dérivé de Eostre, une déesse anglo-saxonne qui aurait été vénérée avant la christianisation (au 6ème siècle de notre ère). Ce que l’on sait, c’est que c’était une déesse célébrée aux alentours de l’équinoxe de printemps. Il est d’ailleurs très probable qu’Ostara telle qu’on la connait aujourd’hui n’existait tout simplement pas à l’époque. Cependant, on atteste de l’existence de traditions Celtiques en relation avec l’équinoxe de printemps. Par exemple, la déesse du printemps pouvait être représentée sous forme de lièvre (en tant qu’extension de la lune) car il s’agit d’un symbole de renaissance et représente le cycle. Un lien très fort entre les œufs et les célébrations de printemps est également attesté, ils sont quant à eux des symboles de fertilité, de renaissances et d’équilibre.

Ce qu’il faut savoir avec les sabbats néopaïens, c’est que pour la plupart d’entre eux, nous sommes face à une réelle réinvention de traditions. C’est le cas pour Ostara, qui est une réinvention ainsi qu’un gloubi-boulga des traditions païennes liées au printemps.

Ce qu’il est important de noter également, c’est que ces traditions ont été englobées lors de la christianisation et qu’il y a eu une fusion entre les rituels printaniers et la Pâques chrétienne (la résurrection du Chris, tout est lié tu vois). Maintenant que tu sais cela, pense donc aux symboles cités précédemment : les œufs, les lapins… est-ce que ce ne seraient pas des éléments omniprésents de la période de Pâques aujourd’hui? Si tu n’avais jamais compris le lien entre les œufs de Pâques et la résurrection du Christ, tu as maintenant une petite idée de ce qu’ils sont venus faire là! 

Rituels

Que faire pour l’occasion? On pourrait commencer par mettre la main à la pâte, ou plutôt à la terre en jardinant. C’est le moment de planter les premières graines, de renouveler la terre, préparer les pots, son balcon ou de mettre en place un potager. Profites-en pour partir en mission dans une pépinière, adopter une plante, planter des fleurs, des herbes et transformer ton chez toi en paradis végétal

Si te salir au jardin n’est pas trop ton truc, vois plus large et sèmes des idées dans ton esprit. Réfléchis, innove, créé! C’est le moment de mettre en place de nouveaux projets et de laisser derrière sois les mauvaises expériences et autres ratés. On repart de zéro et on laisse place à la nouveauté!

Tu n’as pas l’occasion de jardiner mais aimerais avoir des plantes? Pourquoi ne pas aller en cueillir ou encore commencer un herbier? C’est aussi l’occasion de retourner se promener dans les parcs et les forêts afin d’observer les changements dans la nature et de profiter du beau temps qui revient.

Je parlais des œufs un peu plus haut, il est aussi coutume de les peindre ou de les décorer (cuis les ou vide les avant pour éviter la catastrophe). Si tu as envie de décorer ton intérieur, n’hésites pas à confectionner des paniers ou « nids » de pailles tressées pour venir y placer tes créations, objets de couleurs pastel, fleurs, branches et plantes de ton choix. 

Pour les kitchen witch, c’est l’occasion de cuisiner avec les fruits et légumes de saison qui deviennent de plus en plus nombreux. Tu peux également te surpasser avec des recettes à base de miel ou d’œufs, qui sont les symboles de la fertilité. Gâteaux au miel, salades de saison, œufs brouillés, les possibilités sont infinies! Le beau temps revenant petit à petit, c’est aussi une bonne occasion pour se préparer des eaux et thés glacés détox.

Enfin, qui dit printemps dit, grand nettoyage de printemps (que tu as peut-être commencé à Imbolc) trois mots d’ordre: aérer, purifier et trier. C’est le moment d’appliquer les méthodes de Marie Kondo et autres Miracle Morning, on s’active, on dit au revoir au superflu et on remet sa maison à neuf. Comme d’habitude, on peut appliquer l’idée de « nettoyage » à soi-même : on médite, on se décrasse et on purge avec des méthodes douces.

Recette : Le Grog soigne-tout (ou presque)

Hey witches! Que diriez-vous d’un petit coup de boost pour terminer l’hiver en beauté? Sur les conseils avisés de ma fox witch préférée, je vous ai préparé une recette de grog. C’est une recette que j’utilise assez souvent, peu importe la saison, lorsque j’ai un coup de mou ou lorsque je me sens affaiblie.

En plus d’être réconfortante, c’est une boisson qui aide à aller mieux. Elle va ainsi permettre de renforcer le système immunitaire, apaiser les symptômes du rhume, de la grippe et les maux de gorges. Il est donc possible de l’utiliser lorsqu’on sent la maladie arriver, quand elle est déjà là ou encore simplement pour booster ses immunités. 

Comme d’habitude, rien ne remplace l’avis d’un médecin, la recette que je partage avec vous sert principalement à soulager et à donner un coup de pouce. Elle est avant tout préventive, si vous développez d’autres symptômes ou que votre état ne s’améliore pas, filez tout de suite voir un.e pro de la santé (ne vous laissez pas mourir sous prétexte que vous êtes magique, please). Aussi, si vous avez un doute sur un ingrédient, n’hésitez pas à demander conseil ou à vous renseigner sur ses potentiels effets secondaires car je ne connais pas vos antécédents médicaux.

Ok, mais ça fonctionne comment?

C’est vrai ça, qu’est ce que ça change exactement qu’on fasse un grog ou un thé? Et surtout qu’est-ce qui rend le grog si magique? Au risque de vous décevoir, c’est vraiment tout bête. 

En buvant un grog, ce qu’on recherche avant tout c’est de se faire transpirer (eeww, right?), parce que qui dit transpiration dit élimination des toxines (bah oui, on ne sue pas que de l’eau). C’est pour cette raison que le premier ingrédient, le plus important fait son apparition : l’eau chaude! Dans un premier temps, la chaleur va apaiser le corps mais elle peut également aider à fluidifier les mucus et soulager les maux de gorge. C’est la chaleur qui permettra l’élimination des toxines et qui peut potentiellement affaiblir les virus (mais oui!)

Continuer la lecture de Recette : Le Grog soigne-tout (ou presque)

Les Outrepasseurs, Tome 1 : Les héritiers – Cindy Van Wilder

Voici un livre que je n’avais pas prévu de lire, c’est aussi ça la beauté des piles à lire et des challenge, c’est qu’ils évoluent sans cesse! Je me suis donc lancée dans le premier tome des Outrepasseurs de Cindy Van Wilder (ouaip, c’est de la littérature Belge!) et j’ai regardé si je pouvais le caser quelque part dans l’Astro Book Challenge. Je décide donc de valider les thèmes « magie » et « découverte d’un autre monde » de la catégorie « Dans la boule de cristal » du menu « L’art de la divination« . 

Éditeur : Gulf Stream
Publication : 2014
Genre : Fantastique, J/A, Fées
Nombre de pages : 352

" -Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.-Nous?-Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le son de sa voix.) Nos adversaires ne s'arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. "

Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l'attaque le visait personnellement et qu'elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d'un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d'une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout...

Je me suis lancée dans l’aventure des Outrepasseurs suite à l’avis enthousiaste d’une de mes amie, qui avait lu le premier tome et qui est parvenue à titiller ma curiosité. J’aime beaucoup les univers fantastiques et magiques et les histoires de sorcières, vampire et autres loups-garous font en général mon bonheur. Ma première surprise a donc été la confrontation avec le monde des fées, que je connais au final très peu. Ce que je connais des fées, c’est ce que j’en ai lu dans la Communauté du Sud : c’est vilain, ça croque et ça n’aime ni le citron, ni le fer, j’avais donc hâte de découvrir un peu plus cet univers.

Continuer la lecture de Les Outrepasseurs, Tome 1 : Les héritiers – Cindy Van Wilder

La Mythologie Viking – Neil Gaiman

C’est officiel, j’ai enfin validé tous les thèmes de la catégorie « les runes d’Odin » du menu « L’art de la divination » de l’Astro Book Challenge avec La Mythologie Viking de Neil Gaiman. Cette lecture vient donc valider les thèmes : mythologie et légende dans un cadre nordique, on pourrait même dire que c’est de la littérature scandinave étant donné que l’histoire est basée sur des récits vikings anciens… 

Éditeur : Au Diable Vauvert
Publication originale : 2017
Genre : Mythologie, fantastique, conte
Nombre de pages : 306

L'univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l'ont inspiré pour son chef d'œuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l'ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d'un géant et frère d'Odin, escroc et manipulateur inégalable... Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante - et très humaine - histoire.

Je ne m’étais jamais réellement penchée sur la mythologie nordique avant de lire le livre de Neil Gaiman. Je connaissais quelques histoire et les divinités les plus emblématiques : Odin, Thor, Loki, Freyja mais je ne connaissais pas la genèse du monde et ne connaissais de Ragnarök que le nom. Me voici instruite et heureuse de l’être! J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur raconte ces récits, si anciens à sa façon et établit des liens entre chacun d’entre eux.

C’est un recueil d’histoire qui est très agréable à lire, je n’en ai d’ailleurs clairement pas eu assez. Je ne me lasse pas de la légèreté de la plume de Neil Gaiman et de l’humour qui s’en dégage. Je pense me plonger plus sérieusement dans la découverte de cette mythologie avec ses dieux imparfaits et son aspect en fin de compte plus « humain ».

Moi, imaginant Tom Hiddelston dans chaque histoire

Crédit photo de couverture : « Iceland: Viking Rune » by vicmontol is licensed under CC BY 2.0.