Astro Book Challenge – Âme vagabonde

La cité des dieux sauvages – Isabel Allende

La surprise du challenge, c’était peut-être ce livre sur lequel je suis tombée sans vraiment réaliser à quoi j’avais à faire. Il est exactement ce que je recherchais pour la catégorie « à la recherche de son animal spirituel » autant pour les thématiques que pour son ambiance. C’est une bouffée de sagesse et de douceur camouflée en aventure palpitante. Un cocktail détonnant qui aura réussi à me convaincre!

Éditeur : Lgf
Publication originale : 2002
Genre : Aventure
Nombre de pages : 350

Quand sa mère tombe malade, le jeune Alexander Cold s’engage avec sa grand-mère – une baroudeuse qui n’a pas froid aux yeux – dans une équipe du National Geographic qui se rend en Amazonie à la recherche d’une créature mystérieuse, que peu d’hommes ont vue et que les Indiens appellent « la Bête »…
Participent également à cette expédition, dirigée par un célèbre anthropologue, deux photographes, une séduisante doctoresse, un guide vénézuélien et sa fille, la merveilleuse Nadia… Un des buts de la mission est de vacciner les Indiens, nommés les « gens de la brume ». Mais le voyage est parsemé de dangers, de découvertes aussi extraordinaires que surprenantes.

Je suis tombée sur ce roman par le plus grand des hasards, en me promenant dans les rayons d’une librairie et ça a été le coup de foudre. Il m’attirait, il me parlait et la quatrième de couverture me vendait réellement du rêve. Lorsque c’est comme ça, je ne lutte pas très longtemps et je me lance.

Mon intuition ne m’a pas trahie car j’ai dévoré les pages et englouti le livre d’une seule traite. J’admets avoir été surprise par la direction prise par l’histoire mais tout ce que ça a eu comme effet, c’était de me faire l’aimer d’autant plus. J’ai été ébahie devant les rapports qu’entretenaient les personnages et leurs complexités, l’évolution de chacun d’entre eux est frappante et j’ai beaucoup apprécié d’en être témoin. Ce qui m’a le plus marquée, c’est que l’histoire commence de façon tout à fait classique et dans un monde bien réel pour muter peu à peu en un réalisme magique complètement envoutant.

Ce roman se lit un peu « comme dans un rêve », devenant magique et inexplicable mais dont on garde un agréable souvenir. J’ai passé un moment hors du temps, où tout est devenu possible et cela m’a fait beaucoup de bien. Si vous désirez vous évader et que vous osez rêver en grand, je vous le conseille vivement!

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s