Bilan des lectures d’Août

Michael McDowell – Blackwater, tome 1 : la crue

Vous savez très bien ce que je vais dire… OUI, j’ai craqué pour la couverture! J’avoue tout! Mais comment dire? Cette édition est tout simplement époustouflante, ça aurait presque été un délit que de laisser le livre dans son rayon! Je dois dire que la quatrième de couverture ne m’avait pas vraiment donné envie car je me méfie des sagas familiales et que le cadre du récit ne me parlait pas plus que ça. Je suis donc allée voir ce que les autres en disaient et je suis tombée sur une myriade d’avis positifs (dont un de Maxime Chattam qui m’a laissée bouche bée) qui m’ont convaincue et donné très envie de commencer la lecture.

Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture
Publication originale : 1983
Genre : Fantastique, Mystère
Nombre de pages : 250

Pâques 1919, alors que les flots menaçant Perdido submergent cette petite ville du nord de l'Alabama, un clan de riches propriétaires terriens, les Caskey, doivent faire face aux avaries de leurs scieries, à la perte de leur bois et aux incalculables dégâts provoqués par l'implacable crue de la rivière Blackwater.

Menés par Mary-Love, la puissante matriarche aux mille tours, et par Oscar, son fils dévoué, les Caskey s'apprêtent à se relever… mais c'est sans compter l'arrivée, aussi soudaine que mystérieuse, d'une séduisante étrangère, Elinor Dammert, jeune femme au passé trouble, dont le seul dessein semble être de vouloir conquérir sa place parmi les Caskey.

Mais quel plaisir ce livre! J’adore me sentir investie dès les premières pages et j’ai été servie, j’ai même dû me forcer à reposer le bouquin de temps en temps, c’est pour dire. La première chose qui m’a frappée c’était l’efficacité avec laquelle l’auteur a planté son décor. Les descriptions sont pointues et les personnages sont bien campés ce qui fait qu’on a vraiment aucun mal à se représenter Perdido, sa rivière, ses immeubles et ses habitants. Et là, la cerise sur le gâteau, l’élément mystérieux qui se manifeste directement en la personne d’Elinor dont on ne sait rien si ce n’est qu’elle est louche.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, le rythme et le suspense étant parfaitement bien dosés. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il y a une part d’horreur dans l’histoire mais j’ai tout de même eu quelques surprises. Je ne m’attendais pas du tout à cette touche de fantastique dans le roman mais une chose est sûre, je l’ai adorée! Rien n’est réellement nommé ou défini et pourtant, nous voyons que le surnaturel s’implante de plus en plus dans le quotidien des personnages. Tout ce que nous pouvons faire, c’est observer car nous sommes tout aussi impuissants et dans le flou qu’eux (quoi que). L’ambiance qui découle de tous ces événements est simplement délicieuse, à la fois encrée dans la réalité et la vie d’une famille de bonne réputation et à la fois étrange et inquiétante.

Je suis bluffée, je n’aurais jamais pensé aimer ce livre de prime abord et je l’ai dévoré! J’ai vraiment hâte de découvrir la suite, que je lirai sans doute à 1 mois d’écart pour chaque tome, comme lors de leur sortie originale… Si j’arrive à tenir aussi longtemps!

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

2 réflexions au sujet de “Bilan des lectures d’Août”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s