Bilan des lectures de Juin & Juillet

Benjamin Alire SáenzAristote et Dante plongent dans les eaux du Monde

Si vous ne connaissez pas encore Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers du même auteur, arrêtez-vous ici et lancez-vous la tête la première dedans avant de lire quoi que ce soit sur le roman dont je vais vous parler ici, qui en est la suite directe. J’avais découvert le premier tome avec un certain enthousiasme en 2020 et j’ai été plus que ravie d’apprendre qu’il existait une suite, bien que le premier tome se suffise à lui-même. Je n’ai pas hésité longtemps avant de l’ajouter à ma pile à lire ni même à le lire d’une seule traite… Franchement c’est impossible de s’arrêter!

Éditeur : Pocket Jeunesse
Publication originale : 2022
Genre : Romance, Jeune Adulte
Nombre de pages : 624

Depuis qu'Ari a rencontré Dante, sa vie a basculé. Il ne cherche plus à se rendre invisible. Il ne fuit plus la compagnie des autres. Mais le souvenir de son frère emprisonné hante toujours ses nuits, son père est plus secret que jamais, et l'avenir est une terrifiante page blanche. Surtout, il ne sait que faire de ce désir envahissant qui ne lui laisse aucun répit...
Main dans la main, Aristote et Dante se tiennent prêts à affronter la violence d'un univers qui hait la différence.

J’étais agréablement surprise lorsque j’ai appris qu’il existait une suite à l’histoire d’Ari et Dante et je n’ai pas hésité longtemps avant de me décider à la lire. J’avais gardé un très bon souvenir du premier tome et une sorte de sentiment nostalgique à son égard. J’étais curieuse de voir comment les personnages allaient évoluer et si les quelques arcs narratifs laissés ouverts allaient trouver une conclusion (c’est le cas).

Je vais commencer pas ce qui m’a un peu moins plu: les longueurs. J’ai eu par moments l’impression de lire plusieurs fois la même chose où d’assister à des scènes se répétant, notamment en ce qui concerne la relation entre Ari et Dante, qui semble rester figée (leurs incessantes envies de baiser n’aident pas non plus). Les chapitres sont courts et le livre se lit vite et pourtant, j’ai vraiment eu cette sensation que l’histoire tirait en longueurs, ce qui m’a légèrement irritée.

En ce qui concerne l’ambiance du livre et son écriture, on retrouve les ingrédients qui nous ont fait tomber amoureux du premier livre. C’est très doux-amer et mélancolique, presque poétique par moments sans pour autant devenir pompeux. Il se dégage du texte une chaleur presque palpable, on peut ressentir tout l’amour et la tolérance qui émane des personnages. C’est une bienveillance que j’ai ressentie tout au long de ma lecture, qui était pourtant plus sombre que la première. Les personnages grandissent, surtout Ari qui va devoir affronter plusieurs démons afin de se révéler à lui-même mais aussi aux autres. J’ai vraiment aimé le retrouver, il était le personnage que j’aimais le plus et je n’ai pas été déçue, même si certains passages m’ont semblés tirés par les cheveux. Ce que j’aime le plus avec cette histoire, ce sont les émotions qu’elle génère en moi et cette fois-ci je suis passée par tout un spectre d’émotions, allant du rire aux larmes (j’ai pleuré comme une madeleine, j’avoue). C’est une lecture douce que j’ai beaucoup aimé découvrir et qui, une fois de plus, m’a laissé une sensation de chaleur, comme une petite boule dans le cœur.

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

2 réflexions au sujet de “Bilan des lectures de Juin & Juillet”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s