CWC : Bilan des lectures de Janvier

La Pâtisserie Bliss, tome 2 : Une pincée de magie – Kathryn Littlewood

Je vous avais déjà parlé de la Pâtisserie Bliss dans un article dédié au Pumpkin Autumn Challenge, ne dressant pas un glorieux portrait de ce que j’avais trouvé dans le premier tome. J’ai cependant décidé de lui donner une seconde chance et me suis lancée dans la lecture de « Une pincée de magie ». Je dois dire que c’est tombé à pic, car la catégorie « Marrons glacés » du menu « Cocooning Hivernal » lui correspondait parfaitement.

Éditeur : Pocket Jeunesse
Publication originale : 2012
Genre : Jeunesse, Fantastique
Nombre de pages : 256

Rose est prête à tout pour retrouver le grimoire familial que sa tante a dérobé: elle va jusqu'à la provoquer en duel culinaire à la télévision ! Mais Lily n'a pas l'intention de se laisser faire. Et Rose va devoir trouver un ingrédient magique pour rivaliser avec l'imagination machiavélique de sa tante...

Voilà qui m’a un peu réconciliée avec le premier tome auquel j’avais reproché un cruel manque de « morale ». Cette fois-ci, je savais très bien dans quoi je m’engageais et je n’ai pas été surprise pas le ton pris par l’histoire. C’est toujours très simple et très niais mais j’ai trouvé l’ensemble plus plaisant et un peu plus magique, on voyage et ça fait un peu du bien.

Notre famille de pâtissiers magiques se retrouve embarquée dans une compétition de gâteau (qui se déroule évidemment à Paris), ce qui a ajouté une dimension un peu plus absurde à toute l’histoire. On y retrouve un chef haut en couleur, des petites moqueries sur les téléréalités, un rat qui parle et une tante diabolique. Tout un programme! On ne peut pas dire qu’on s’ennuie avec la famille Bliss. Une chose que j’avais beaucoup aimé dans le premier tome, c’était la récolte d’ingrédients magiques. J’étais par conséquent assez heureuse que cela ait une importance capitale dans ce tome-ci. On en avait eu un bref aperçu dans le premier tome mais ici, on entre vraiment dans le vif du sujet et les histoires étaient toutes assez surprenantes.

Le seul bémol, c’est Rose, que je trouve insupportable et c’est un peu dommage parce qu’elle est un peu le personnage principal dans l’histoire. Depuis le début, c’est elle qui met le zbeul et qui prend les mauvaises décisions, j’aurais aimé la voir évoluer un peu mais je pense que c’était un peu trop demander à ce genre d’histoire. Heureusement, les nouveaux personnages introduits sont attachants et rattrapent légèrement le coup. Ce qui est bien avec cette saga, c’est que c’est un no brainer, c’est très prévisible et ça lit en l’espace de quelques heures. Parfois, c’est exactement ce dont on a besoin et je me tournerai peut-être vers le tome 3 lorsque j’aurai envie de lire un bouquin sans prise de tête.

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s