CWC : Bilan des lectures de Janvier

La Communauté des Esprits – Philip Pullman

Tout comme le premier tome de la série, je n’avais pas du tout prévu de lire La Communauté des Esprits dans le cadre du CWC. C’est par un heureux concours de circonstances et pour mon plus grand bonheur que j’ai pu remporter le livre lors d’une action de Masse Critique privilégiée de Babelio. J’ai attendu son arrivée dans ma boite aux lettres comme une gamine, guettant les moindres mouvements du facteur (c’est qu’il a pris son temps!) pour n’en faire qu’une bouchée dés sa réception. Je profite donc de cet article pour remercier chaudement Babelio et les éditions Gallimard jeunesse de m’avoir permis de découvrir la suite de La trilogie de la Poussière et pour ce superbe moment de lecture! Remporter un livre, qui plus est le second tome de La Trilogie de la Poussière, est vraiment une superbe façon de démarrer l’année! Je ne les remercierai jamais assez!

Pour continuer dans ma lancée des imprévus, je viens valider une catégorie que je n’avais pas du tout prévue à la base. Il s’agit de « All I Want For Christmas«  du menu « La Magie de Noël » pour les thèmes : Amour et Amitié. J’aurai donc quand même fini par valider deux catégories de ce menu qui ne m’emballait pourtant des masses lors de la mise en place de ma pile à lire. Comme quoi, on a toujours de bonnes surprises en participant à un challenge de lecture!

Éditeur : Gallimard jeunesse
Publication originale : 2019
Genre : Fantasy, Jeunesse
Nombre de pages : 741

Lyra a vingt ans. Déterminée et tourmentée, elle étudie à Sainte-Sophia quand son chemin croise celui d'un éminent professeur nommé Malcolm. Au cœur d'un monde hostile, ils s'engagent malgré eux dans un périlleux voyage : le mystère de la Poussière les mènera bien au-delà d'Oxford et des frontières de l'Europe, jusqu'à un désert hanté d'Asie centrale.

Que de bonheur que de retrouver Lyra et Pan dans cette nouvelle histoire! Philip Pullman ne nous laisse pourtant pas savourer ces retrouvailles très longtemps car nous entrons dans le vif du sujet dès les premières pages. Pas le temps de niaiser, il se passe quelque chose de grave à Oxford (et dans le monde!) et nos deux compères se retrouvent une fois de plus impliqués dans une affaire qui semble les dépasser. C’est une nouvelle quête qui s’annonce vers les déserts de Syrie et il y a comme un parfum de rose dans l’air… Autant dire que j’ai été mordue dès le début et qu’il m’a été très difficile de reposer le livre, ne serait-ce que pour manger ou dormir.

Chose agréable, nous retrouvons les personnages que nous avions découvert dans « La Belle Sauvage » dont Malcom et Alice qui n’ont cessé d’agir dans l’ombre pour le bien de Lyra mais à plus grande échelle également… Si je vous disais Oakeley Street, que me répondriez-vous? Eh bien vous l’apprendrez au cours de cette histoire qui en dévoile un peu plus sur ce groupe mystérieux ainsi que ses membres. Vous pensiez que les événements survenus durant la grande inondation n’auraient aucune conséquence? Eh bien détrompez-vous car tout est lié et de nombreuses surprises et révélations vous attendent. Etant donné que je m’étais fort attachée à Malcom et Asta, j’étais vraiment heureuse de les retrouver à l’âge adulte et de les suivre à nouveau.

J’en viens maintenant au cœur du roman, la relation entre les daemons et leurs humains. Dans ce tome, on apprend de nombreuses choses sur les daemons, ce que j’ai beaucoup aimé car c’était un des aspect de la trilogie originelle qui m’avait le plus interpellée. Combien de fois ne me suis-je pas demandée à quoi ressemblerait mon daemon et ce que ça devait faire d’en avoir un. J’ai véritablement eu le cœur brisé lorsque j’ai réalisé dés les premières pages que Pan et Lyra ne se supportaient plus. Ça m’a fait l’effet d’une gifle, un peu comme quand on réalise que notre personne modèle n’est en réalité pas parfaite. Au final, j’étais beaucoup plus investie dans leur quête pour se retrouver et leur évolution personnelle que par les magouilles du Magisterium, les secrets d’Oakley Street ou encore leur voyage à travers l’Europe et le Proche-Orient. Tout ce qui m’importait, c’était de voir Lyra et Pan se réconcilier, d’en savoir plus sur les daemons, leurs liens avec les humains et ce qui se cache derrière ces endroits où seuls les daemons ou les humains peuvent se rendre. Et vous savez quoi? Je n’ai pas eu toutes mes réponses, qui seront présentes (je l’espère) dans le troisième tome de la saga. Comment dire… J’ai TELLEMENT hâte! Vivement la suite!

Lyra et Pantalaimon dans la série « His Dark Materials »

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s