Astro Book Challenge 2021 : Bilan des lectures

Les sorcières du clan du nord : la reine captive – Irena Brignull

Après moult incertitude, changements de PàL et chipotages en tout genre, j’ai décidé de terminer l’histoire des Sorcières du clan du nord avec le second et dernier tome de la série pour valider la catégorie « Le chaudron de la sorcière » du menu « la magie des plantes » . Je devais initialement lire le premier tome de la saga des sorcières Mayfair d’Anne Rice pour les thèmes sorcière et héroïne mais j’ai fini par changer d’avis, le gardant pour une autre occasion.

Éditeur : Gallimard jeunesse
Publication originale : 2018
Genre : Fantastique
Nombre de pages : 448

Certaines histoires d'amour ne s'oublient pas. Certaines amitiés résistent à la distance. Et certains ennemis ne meurent jamais... Alors qu'elle doit devenir reine des sorcières, Poppy s'enfuit en Afrique, où elle est bientôt retenue prisonnière. L'amour de Leo pourra-t-il la libérer ? Sans blesser la douce Clarée, qui cherche sa voie dans sa nouvelle communauté.

Il me tardait de découvrir la suite de l’histoire de Clarée, Leo et Poppy, que j’avais commencée en septembre dernier (et qui se finissait un peu en queue de poisson!). Je me demandais vraiment comment les choses allaient tourner suite aux événements du premier tome et si j’allais obtenir les réponses aux nombreuses questions que je me posais. Eh bien, je n’ai pas été déçue! Il est vrai que j’ai trouvé que c’était un peu lent au démarrage et je ne comprenais pas trop où toute cette histoire de fuite allait mener mais dès que tout s’est mis en marche, c’est devenu assez plaisant. J’ai beaucoup aimé les passages flashback relatant le passé de Charlock et son amie Badiane, on en apprend beaucoup plus sur le fonctionnement du clan de sorcières, ce qui manquait un petit peu dans le tome précédent. Ce que j’aime assez dans cette histoire, c’est que ça change un petit peu des mondes magiques décrits habituellement. Qui n’a jamais rêvé de visiter Poudlard ou de se promener en Terre du Milieu? Eh bien ici, on a absolument pas envie de faire un tour dans le clan des sorcières qui en plus de paraitre horriblement inconfortable, est peuplé de femmes acariâtres, sévères et intolérantes dont le seul but est de faire des bébés filles (ça n’a aucun sens!). J’ai aimé le livre mais j’ai halluciné sur sa fin complètement capillotractée, franchement il n’y a rien qui va et je ne comprends pas bien la psychologie des personnages dans les derniers instants du livre. Je trouve ça dommage de conclure ainsi car j’ai vraiment apprécié le reste de l’histoire, c’est un peu du gâchis mais on a au moins eu droit à une véritable fin.

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s