PAC : Bilan des lectures de Novembre

Ecotopia – Ernest Callenbach

Il me tardait de découvrir Écotopia, qui se trouve dans ma pile à lire depuis plusieurs années. Une utopie écologiste, que demander de mieux en ces temps incertains? C’est un roman qui a été écrit en 1975 et qui pourtant est encore aujourd’hui d’actualité. Il vient valider la sous-catégorie « Nom d’une dune » du menu « Automne Enchanteur » avec les mots-clés : Écologie, Anticipation, Science-Fiction. Et pour continuer mon marathon télévisé, j’ai regardé la série « Daybreak » , comédie à la Mad Max version teen movie qui correspond au mot-clé Post-Apocalyptique. Elle est complètement absurde et idiote mais c’est comme ça que j’aime mes séries!

Éditeur : Gallimard
Publication originale : 1975
Genre : Utopie, Science-Fiction, Écologie
Nombre de pages : 336

Trois États de la côte ouest des États-Unis - la Californie, l'Oregon et l'État de Washington - décident de faire sécession et de construire, dans un isolement total, une société écologique radicale, baptisée Écotopia. Vingt ans après, l'heure est à la reprise des liaisons diplomatiques entre les deux pays. Pour la première fois, Écotopia ouvre ses frontières à un journaliste américain, William Weston.Au fil des articles envoyés au Times-Post, il décrit tous les aspects de la société écotopienne : les femmes au pouvoir, l'autogestion, la décentralisation, les vingt heures de travail hebdomadaire et le recyclage systématique. D'abord sceptique, voire cynique, William Weston vit une profonde transformation intérieure. Son histoire d'amour intense avec une Écotopienne va le placer devant un dilemme crucial : choisir entre deux mondes.

Étant très sensible aux causes écologiques, je pense que je n’aurais pas pu choisir mieux pour m’initier aux utopies. De manière générale, lorsqu’on se lance dans la lecture d’ouvrages sur ce thème, on a plutôt le cafard et on fini par se dire qu’on fonce droit dans le mur! Vous imaginez donc bien à quel point j’ai trouvé Écotopia rafraichissant, qu’est-ce que j’aimerais croire et vivre ce genre de futur, j’ai plané! L’angle de narration m’a séduite lui aussi, jonglant entre les notes intimes du narrateur et ses articles officiels, envoyés à la presse. On peut suivre son parcours, son évolution et sa métamorphose, si je peux dire ça ainsi, au fur et à mesure et il devient très facile de ressentir de la sympathie à son égard. J’ai été stupéfiée de la modernité des thèmes explorés et de certaines structures mises en place à Écotopia. Lorsqu’on remet l’œuvre dans son contexte (publiée il y a plus de quarante ans!) on se dit que nos préoccupations actuelles sont loin d’être neuves! J’ai eu un réel plaisir à lire ce roman et à m’imprégner de l’ambiance Écotopienne, c’est une très belle découverte que je vais m’empresser de partager autour de moi.

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

4 réflexions au sujet de “PAC : Bilan des lectures de Novembre”

    1. Hello ! Tout se passe bien pour moi, j’espère que c’est pareil de ton côté 😉

      J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à le trouver aussi. J’ai un peu sauté dessus lors de ma dernière visite au Furet du Nord, j’ai d’ailleurs pris tous les livres de Bradbury que j’ai pu trouver dans le rayon, oups 😅.

      J’aime

Répondre à Carfax Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s