Mabon: Une journée pour invoquer l’automne

Hey hey witches, j’espère que vous avez passé un agréable moment en compagnie d’Amanda et que vous êtes prêt.e.s pour la suite! Je reprends donc un peu les commandes pour attaquer une partie primordiale de ce sabbat : la nourriture! Quand je pense à Mabon, j’ai immédiatement des parfums de cannelle, de chocolat chaud et de gâteaux qui cuisent qui me viennent en tête (ou plutôt en narine… 😅). C’est aussi la saison des courges, des noix et des figues, de quoi faire des folies en cuisine! Qui dit cuisine, dit bien sûr recettes, que nous allons partager avec vous. Vous saviez sans doute déjà que je ne pense qu’à mon ventre, mais connaissez-vous mon plaisir coupable? Il est grand temps pour moi de l’avouer! J’adore me gaver de sucreries et siroter des litres de thé… dans mon bain! C’est donc avec une logique qui n’appartient qu’à moi que nous terminerons les festivités de Mabon avec un rituel à faire dans son bain (en page 3)!

Les recettes gourmandes

Pourquoi associer autant Mabon avec la nourriture? Dans un premier temps, il faut penser à Mabon comme un équivalent d’un Thanksgiving sorcier dans le sens où la gratitude est maîtresse. Traditionnellement, on organise un festin sous forme de buffet collaboratif, tout le monde peut apporter des plats et tout le monde peut se servir. La grande idée derrière tout ça, c’est de profiter une dernière fois de ce que la terre nous offre avant l’hiver, où les seuls légumes de saisons chez nous sont les navets et les choux (tristesse, bonjour!). Dans cet esprit de partage, nous avons décidé de vous partager pas une mais deux recettes! Amanda, en Cottage Witch affirmée vous partagera sa recette de cookies façon carrot cake tandis que je m’occuperai de la partie « potions », croyez moi, ça va envoyer du lourd!

Les biscuits façon « Carrot Cake »

En tant que Cottage Witch attitrée, je me devais de vous préparer une recette des plus gourmande! Laissez-moi vous présenter les biscuits façon Carrot Cake. Vous savez, ce gâteau moelleux au goût savoureux de noix et de cannelle. Et bien, j’ai décidé de le détourner pour en faire des cookies. Ils sont parfait à déguster avec une boisson chaude, un chocolat chaud magique par exemple 😉.

Avant de nous équiper de nos ustensiles à pâtisserie, revenons un petit peu en arrière et remontons le temps. Je vais vous parler des origines du Carrot Cake. On pourrait trouver cela étrange d’utiliser un légume dans une recette de pâtisserie. L’histoire nous dit qu’à l’époque médiévale, le sucre était une denrée rare, chère et réservée à l’élite, il n’était donc pas inhabituel d’utiliser des légumes au goût sucré dans certaines recettes. En Angleterre, on utilise les carottes, courgettes et autres courges dans le fameux « Pudding« , il est donc très probable que le « Pudding aux carottes » soit l’ancêtre de notre actuel Carrot Cake. Certains historiens de l’alimentation avancent même que le Pudding au carottes serait lui-même l’ancêtre d’un plat venant d’Inde, le « Gajar Ka Halwa » . Une autre théorie avance que ce serait dans la Suisse du XVIIIe siècle que le Carrot Cake tel qu’on le connait aurait vu le jour, sous la forme d’un « Rüeblitorte » . Bref, vous l’aurez compris, le Carrot Cake, c’est une histoire multinationale et on comprend pourquoi, vu son goût si délicieux!

Maintenant que nous en savons un peu plus sur l’histoire du Carrot Cake, j’aimerais vous parler des bienfaits de trois ingrédients de nos biscuits. Commençons par la carotte, elle est riche en vitamines A et B6 et en bêta-carotène, de plus, c’est un puissant antioxydant. Ses pigments préviendraient les maladies cardio-vasculaires ainsi que certains cancers. Si celle-ci est combinée avec des aliments tels que les noix, son effet protecteur est décuplé car il mieux assimilé par l’organisme. C’est donc une parfaite transition pour vous parler de notre deuxième ingrédient, la noix de pécan. Elle aussi riche en antioxydants, a un grand apport énergétique et la présence de zinc contribue à l’immunité. Pour finir parlons de notre épice favorite pour ce sabbat: la cannelle. Tout comme la carotte et la noix de pécan, la cannelle est riche en antioxydants. Elle est également antiseptique et a un effet détoxifiant sur l’organisme. Je vous laisse avec la recette juste en dessous, bonne préparation!

Ingrédients pour 40 biscuits
– 230g de beurre doux
– 150g de sucre de cannes
– 150g de sucre brun
– 300g de farine
– 200g de carottes râpées
– 125g de noix de pécans
– 2 œufs
– 2 càc d’extrait de vanille
– 1 càc de levure
– 3 càc de cannelle moulue
– 1 càc de bicarbonate de soude
– 1/2 càc de sel d’Himalaya

Ingrédients pour le glaçage
– 200g de fromage frais
– 3 càs de sucre glace
– colorants alimentaires (optionnel)

Recette en 10 étapes pour 30 à 40 cookies

1) Commencez par préchauffer votre four à 180°C.
2) Lavez, épluchez et râpez les carottes. Réduisez les noix de pécans en petits morceaux. Réservez.
3) Dans un bol, mélangez le beurre avec les sucres jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse, ensuite ajoutez les œufs un à un et mélangez bien jusqu’à ce que le tout soit lisse.
4) Ajoutez-y la cannelle, le bicarbonate de soude, le sel d’Himalaya ainsi que l’extrait de vanille, mélangez à nouveau.
5) Ensuite incorporez la farine petit à petit (en 3 ou 4 fois). Ajoutez-y les carottes ainsi que les noix de pécans. Mélangez à nouveau.
6) Maintenant que votre pâte est prête, à l’aide d’une cuillère à soupe, formez des boules de pâtes sur votre plaque de cuisson préalablement munie d’une feuille de papier sulfurisé. (Veillez à laisser assez d’espace entre chaque cuillère de pâte car les biscuits s’étalent en cuisant).
7) Faites cuire les biscuits 10 minutes ou jusqu’à ce qu’ils deviennent légèrement dorés sur les cotés.
8) Pendant que les biscuits sont au four, préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace avec le fromage frais. (Pour la décoration en forme de carotte, réservez une petite quantité de glaçage dans deux bols et ajoutez du colorant pour avoir du vert et du orange)
9) Une fois les que les biscuits sont cuits, laissez-les refroidir. Décorez vos biscuits de glaçage .
10) Dégustez 😉

La potion de feu version chocolat chaud

La recette que je vais vous partager n’est pas une recette de chocolat chaud ordinaire. J’aime mettre de la magie dans tout ce que je fais et lorsque j’ai réfléchis à des idées de potions à concocter, il m’est venu l’idée de vous proposer un chocolat chaud aux vertus magiques.

M’inspirant de l’histoire et de mes cours d’archéologie, je souhaitais vous proposer une recette plus amère et pimentée afin de me rapprocher des origines du chocolat chaud. Si vous ne le saviez pas, c’est en Mésoamérique qu’on retrouve les premières traces de boissons à base de cacao et lorsque les espagnols sont arrivés (pour tout piller et détruire), ce sont les Aztèques qui leur ont fait découvrir le xocoatl.

Afin de dénicher les ingrédients magiques, je me suis plongée dans mes livres d’herboristerie pour mettre au point une recette qui serait à la fois puissante, réconfortante et douce mais qui aurait aussi des bienfaits pour la santé. J’ai favorisé des ingrédients qui non seulement aideront votre corps à se réchauffer mais qui vous donneront le coup de fouet nécessaire pour affronter le froid et la grisaille.

Ingrédients pour le chocolat chaud
– 30g de chocolat noir (min 70%)
– 30cl de lait végétal ou animal

Ingrédients « magiques » à infuser
– 1/2 bâton de cannelle de Ceylan
– 2 grains de cardamome
– 1 clou de girofle
– 1 càc de baies roses
– 1 càc de poivre de Sichuan
– 1 pincée de piment de cayenne (optionnel)

Toppings aux choix
– de la crème fraîche
– des mini marshmallow
– du cacao en poudre
– des morceaux de spéculoos
– des morceaux de gaufres,…


Recette en 5 étapes pour 1 mug de chocolat chaud

1) Disposez la cannelle, la cardamome, les baies roses, le clou de girofle et le poivre de Sichuan (et le piment, si vous le souhaitez) dans un mortier et réduisez le tout en une poudre grossière. Placez le tout dans un sachet ou une boule à thé.

2) Faites chauffer le lait à feu moyen (pour la quantité, versez le lait au préalable dans votre mug).

3) Faites fondre le chocolat au bain marie ou à feu doux jusqu’à obtenir une texture homogène. Versez ensuite le lait chaud dans le chocolat tout en mélangeant afin d’obtenir un liquide lisse et crémeux.

4) Faites infuser les épices dans le chocolat chaud (directement dans la casserole) durant 5 bonnes minutes.

5) Versez le mélange dans votre mug, c’est prêt!

Où est la magie dans tout ça? Eh bien, partout (ou presque)! Comme d’habitude, je vous conseille de faire vos propres recherches si l’un des ingrédients proposés vous interpelle, la sécurité avant tout! Le premier ingrédient magique étant incontestablement le cacao qui est un antistress naturel et vous fourni la vitamine D qui commence à manquer lorsque les jours raccourcissent. Je parle évidement de cacao sans sucre ajouté (je vous vois venir), favorisez donc des chocolats noirs dont la composition est au dessus de 70% de cacao et le plus pauvre en sucre possible pour profiter de ses bienfaits.

Vient ensuite la cannelle de Ceylan (celle qui s’effrite facilement), qui est un excellent antiviral, antiseptique, tonique (comme les baies roses), régulatrice de glycémie et diaphorétique (elle réchauffe!). Attention toute fois car la cannelle est contre-indiquée en cas d’ulcères, de maladies cardiaques, de grossesse et d’allaitement. Viennent ensuite les ingrédients anti douleurs : le poivre de Sichuan qui est aussi apaisant et le clou de girofle qui est également digestif, tonique et qui aide à combattre les virus. Ensuite vient le tour de la reine des épices : la cardamome qui combine un peu tous les bienfaits précédemment cités si ce n’est qu’elle stimule également l’intellect. Je termine en beauté avec l’ingrédient optionnel : le piment de cayenne qui, entre autre, aide à la digestion, stimule le métabolisme et la circulation sanguine, est analgésique, antioxydant, décongestionnant et diaphorétique (rien que ça!).

Publié par

Amanda

Well hello witches, bienvenue dans mon cottage cosy où l'on parle de sorcellerie moderne, de livres, de musique, de cocooning et bien d'autres choses encore.

Une réflexion sur “Mabon: Une journée pour invoquer l’automne”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s