Recette : Le Grog soigne-tout (ou presque)

Hey witches! Que diriez-vous d’un petit coup de boost pour terminer l’hiver en beauté? Sur les conseils avisés de ma fox witch préférée, je vous ai préparé une recette de grog. C’est une recette que j’utilise assez souvent, peu importe la saison, lorsque j’ai un coup de mou ou lorsque je me sens affaiblie.

En plus d’être réconfortante, c’est une boisson qui aide à aller mieux. Elle va ainsi permettre de renforcer le système immunitaire, apaiser les symptômes du rhume, de la grippe et les maux de gorges. Il est donc possible de l’utiliser lorsqu’on sent la maladie arriver, quand elle est déjà là ou encore simplement pour booster ses immunités. 

Comme d’habitude, rien ne remplace l’avis d’un médecin, la recette que je partage avec vous sert principalement à soulager et à donner un coup de pouce. Elle est avant tout préventive, si vous développez d’autres symptômes ou que votre état ne s’améliore pas, filez tout de suite voir un.e pro de la santé (ne vous laissez pas mourir sous prétexte que vous êtes magique, please). Aussi, si vous avez un doute sur un ingrédient, n’hésitez pas à demander conseil ou à vous renseigner sur ses potentiels effets secondaires car je ne connais pas vos antécédents médicaux.

Ok, mais ça fonctionne comment?

C’est vrai ça, qu’est ce que ça change exactement qu’on fasse un grog ou un thé? Et surtout qu’est-ce qui rend le grog si magique? Au risque de vous décevoir, c’est vraiment tout bête. 

En buvant un grog, ce qu’on recherche avant tout c’est de se faire transpirer (eeww, right?), parce que qui dit transpiration dit élimination des toxines (bah oui, on ne sue pas que de l’eau). C’est pour cette raison que le premier ingrédient, le plus important fait son apparition : l’eau chaude! Dans un premier temps, la chaleur va apaiser le corps mais elle peut également aider à fluidifier les mucus et soulager les maux de gorge. C’est la chaleur qui permettra l’élimination des toxines et qui peut potentiellement affaiblir les virus (mais oui!)

Maintenant que vous avez saisi l’idée, vous vous doutez bien que chaque ingrédient va avoir une action particulière. En plus de l’eau, il y a trois grands ingrédients servant de base pour un grog : le miel, le citron et la cannelle

  • Le miel est l’ingrédient magique par excellence et va aider dans presque tout les domaines, il est apaisant, antibactérien, fluidifie les mucus, soulage la toux et en plus de ça, il nous donne la pèche (ou la patate, si vous préférez). Si vous êtes vegan, favorisez le sirop d’agave car il est également antibactérien et possède un indice glycémique très faible (c’est copain pour les diabétiques).
  • Le citron quant à lui va se charger de venir désinfecter et d’empêcher les intrus qui provoquent les maladies de s’installer (pratique!). Il est antibactérien, anti inflammatoire et permet de nous requinquer grâce à la vitamine C qu’il contient. Pour qu’il agisse parfaitement, ajoutez-le à la fin et de préférence frais. 
  • La cannelle va venir stimuler le système immunitaire, imaginez-la en train de mettre un coup de pied aux fesses de vos globules blancs c’est tout de suite plus rigolo. Elle va aussi avoir une action de lutte contre les microbes. Je vous avais dis que c’était magique!

Twist it up : ma version du grog

Alors, qu’ai-je encore bidouillé pour ne pas faire comme tout le monde? Vous le savez, j’aime chipoter avec mes plantes séchées et j’en ai quelques unes qui figurent parmi mes plus grandes alliées. 

Pour cette version du Grog, j’ai donc ajouté ma copine la reine de prés (on utilise la fleur) qui est absolument fabuleuse. Elle est antalgique, antirhumatismale, anti-inflammatoire, réduit l’activité gastrique et fait baisser la fièvre, rien que ça. Vous vous doutez bien qu’en cas de grippe et de fièvre, elle peut se révéler salvatrice! Attention cependant à ne pas dépasser les 60 degrés Celsius car cela atténuerait ses propriétés. Malheureusement, c’est une plante qui est déconseillée aux personnes enceintes et aux personnes allergiques à l’aspirine (c’est à partir de reine des prés que l’aspirine a été mise au point). 

Pour rester dans les classiques, j’ajoute également du thym pour venir renforcer l’aspect anti-infectieux et antitussif. Il est également antispasmodique (quand vos muscles partent en sucette) et expectorant (ouaip, on parle de crachat). C’est également un excellent tonique qui permet de se remettre sur pied et de laisser la fatigue et le stress derrière sois.

Enfin, je rajoute le tant attendu alcool et contrairement à tout le monde, je préfère utiliser le whisky plutôt que le rhum. Avant toute chose, il n’est pas obligatoire d’ajouter de l’alcool dans un grog et si vous le faites, il s’agit vraiment d’en mettre une très petite quantité (en général, je met 1 bouchon pour 25cl). Alors pourquoi de l’alcool? Parce qu’il va nous apaiser et nous réconforter, il est également calorigène et va donner de l’énergie au corps pour lui permettre de combattre les infections, diminuer les inflammations et neutraliser les toxines. Attention toutefois, ne le mélangez pas avec des médicaments et ajoutez le avec parcimonie. Si vous consommez trop d’alcool, cela va refroidir votre corps plutôt que de le réchauffer, ce serait vraiment ballot. 

Ingrédients (pour un mug de 30cl)

  • Reine des prés – 1 à 2 cuillères à café
  • Thym – 1 pincée (c’est fort!)
  • Cannelle de Ceylan – 1 cuillère à café maximum si en poudre ou 1 bâton
  • Citron – une rondelle et 1/4 de citron pressé
  • Miel – 1 à 2 cuillère à café
  • Eau – 30 cl
  • Whisky – 1 cuillère à café ou un bouchon

Préparation

  • Déposez la reine des prés, le thym et le bâton de cannelle réduit en morceau dans une boule à thé. 
  • Faites infuser avec de l’eau à 60 degrés durant 5 à 10 minutes (vous pouvez placer votre mug sur un chauffe-plat pour le garder chaud durant l’infusion)
  • Découpez une rondelle de citron et pressez en 1/4
  • Ajoutez le miel et le jus de citron à la fin de la durée de l’infusion et mélangez bien
  • Ajoutez l’alcool et la rondelle de citron
  • C’est prêt!
    Quand on dit à un.e witch que les grogs sont inutiles

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s