Nátt – Ragnar Jónasson

Aujourd’hui, je termine le premier livre de mon Astro Book Challenge : « Nátt » de Ragnar Jónasson qui entre dans le menu L’art de la divination et la catégorie Les runes d’Odin de l’Astro Book Challenge. Il correspond aux thèmes : Grand nord et Littérature scandinave. C’est le deuxième tome des aventures d’Ari Thor (cf. la critique du premier tome : Snjór) qui continue à évoluer dans son rôle d’inspecteur et qui cette fois sortira un peu de Siglufjördur.

Éditeur : Points
Publication originale : 2011
Genre : Policier, thriller
Nombre de pages : 352

En Islande, les fjords et les volcans dissimulent des secrets macabres.
Une seule règle : ne pas se fier aux apparences.

C'est l'été à Siglufjördur. Le climat de ce village du nord de l'Islande est si rude que le jeune policier Ari Thór voit arriver avec soulagement cette saison où le soleil brille à toute heure du jour et de la nuit. Mais le répit est de courte durée. Un homme battu à mort est découvert sur les bords d'un fjord tranquille. Une jeune journaliste vient fouiner d'un peu trop près. Que cherche-t-elle à découvrir ? Ou à étouffer ? Surtout, l'éruption spectaculaire de l'Eyjafjallajökull recouvre peu à peu toute l'Islande d'un épais nuage de cendres. Cette étrange " nuit " – nátt, en islandais – fait remonter les secrets les plus enfouis. Personne ne sera épargné. Pas même Ari Thór, qui doit pourtant boucler son enquête au plus vite, s'il veut éviter de nouveaux crimes.

J’avais lu Snjór, le premier tome de la série Dark Iceland, en décembre et ça m’a énormément plu. C’est donc assez naturellement que je me suis dirigée vers le second tome, ça me démangeait d’en savoir plus! Qu’en ai-je pensé? Eh bien, je le trouve encore meilleur que le premier, je pense d’ailleurs lire la série en entier ! 

Maintenant que le décor est planté, il est beaucoup plus agréable de retrouver les personnages et la ville de Siglufjördur. L’action de Nátt se situe durant l’éruption du volcan Eyjafjallajökull, plongeant la ville de Reykjavik et une bonne partie de l’Islande dans un nuage de cendre et l’obscurité. Ari Thor devra alors enquêter sur le meurtre d’un des habitants de Siglufjördur ayant eu un noir secret de son vivant… Ce qui est intéressant dans Nátt, ce sont les différents fils rouges qui composent le récit. Certains s’entrecroisent, d’autres pas, sans que cela ne devienne compliqué ou incompréhensible. La lecture est agréable et facile et le rythme un peu plus rapide que dans Snjór. L’évolution des personnages est lente mais ne m’a pas dérangée outre mesure. Au final ce qui me plait le plus, c’est l’ambiance que Ragnar Jónasson arrive à créer dans ses romans, il est assez agréable de s’y plonger et de se laisser porter.

Publié par

Cassy Own

Créatrice de l'Antre de la Green Witch, je suis une mangeuse de livres le jour, sorcière la nuit et couteau suisse au quotidien. J'ai rassemblé mes passions en un seul endroit pour les partager et échanger un petit bout de ma magie avec le monde (et l'univers!).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s